Pyweb transforme le Web en WAP

Mobilité

Afin de pouvoir lire des pages Internet sur un terminal Wap, il est nécessaire de transformer le code HTML en WML. Ce procédé peut se révéler complexe en raison notamment de la taille réduite des pages autorisée par le WAP. Pyweb, qui se définit comme un opérateur de traduction, se propose de le faire à la place des sites Internet via le model ASP.

Depuis début juin, la société Pyweb propose de convertir les pages écrites en HTML en WML. Autrement dit, Pyweb permet de rendre visible une page Web sur n’importe quel terminal Wap. Se positionnant comme un ASP, c’est-à-dire un loueur d’applications à distance, la société met à destination des sites Internet son outil de traduction. Le procédé est simple : il suffit d’enregistrer son site Web sur le site de Pyweb. La société se transforme alors en intermédiaire entre le Wap et le site Internet et traduit à la volée les pages du site. Le webmestre indique au préalable, à l’aide de balises, les textes et les images qu’il souhaite faire transférer sur le Wap. Une fois enregistrés, les webmestres bénéficient d’une traduction optimisée du contenu de leur site sans aucune installation particulière (matérielle ou logicielle) sur leurs équipements. Afin d’aider le le site dans l’adaptation de son contenu, PyWeb.com fournit gratuitement un outil de prévisualisation (multi-plateformes et multi-téléphones) du contenu ainsi adapté.

Pour Philippe Chassany, directeur de la société, la contrainte de passer du HTML au WML est essentiellement liée au nombre de caractères imposé par la taille des pages sur le Wap. “Le Nokia 7110 ne supporte que 1 492 caractères et le nouvel Ericsson, 3 500. En plus de cette contrainte de taille s’ajoute dorénavant la différence d’affichage entre les appareils Wap eux-même qui nécessitent une traduction dynamique qui puisse s’adapter en fonction de l’appareil”.

Les autres difficultés à passer au langage WML résident dans la compilation, qui est très stricte. “La moindre petite erreur n’est pas acceptée et au final, la page ne s’affiche pas du tout”, explique Eric Boudaillier, développeur du moteur de traduction.

La société qui ne vise pas les grands comptes, propose deux solutions. La première s’adresse aux les petits sites et n’est pas payante. En revanche une page de publicité s’affiche avant de venir l’affichage du site. La seconde solution est payante en fonction du volume d’accès.

Pour en savoir plus : Pyweb


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur