QNAP veut mettre le stockage en réseau au coeur du foyer résidentiel

Mobilité

Cette société taïwanaise développe des périphériques de type NAS sous Linux à destination des foyers résidentiels et des TPE/PME.

Je suis convaincu que les utilisateurs vont vouloir de plus en plus contrôler leurs contenus et les services à partir d’un boîtier à domicile.” De passage à Paris, Shawn Shu, vice-président responsable de la division vente et marketing, présentait les produits NAS de la société QNAP (acronyme de Quality Network Appliance Provider) Systems. Créée en 2004, cette société est née d’une scission avec le géant IEI Technology. C’est dans cette structure que ses activités de stockage ont démarré en 2000.

Basée à Taïpei (Taïwan), QNAP s’est spécialisée sur les solutions d’applications de stockage en réseau (NAS) en direction des marchés résidentiels, TPE et PME. L’entreprise, qui dispose d’un effectif d’une cinquantaine de personnes (dont 60% orienté R&D), propose une gamme de produits qui, selon Shawn Shu, s’illustrent par leur simplicité d’installation et d’utilisation.

Derrière des boîtiers au design relativement sobre et fonctionnel, la gamme de NAS TS-x09 embarque une architecture matérielle et logicielle légère sous Linux et développée en interne qui offre à la fois une gestion des sauvegardes (y compris en RAID) et une interface de type média center pour piloter photos, musique et vidéo. Les TS-109 et 209, par exemple, se composent d’un processeur à 500 MHz avec 64 Mo de disque Flash et 128 Mo de RAM et ne nécessitent pas de ventilateur. Ce qui leur permet de trouver leur place dans le salon près du téléviseur sans générer de désagrément auditif.

Du NAS sous Linux

Selon le porte-parole de QNAP, le choix de Linux apporte une stabilité fiable, un risque viral quasi inexistant (à ce jour en tout cas) et une consommation énergétique maîtrisée. “Au repos, nos boîtiers consomment moins de 5 watts, vous pouvez les laisser allumés en permanence.” Qui plus est, à partir de l’interface réseau Ethernet, le NAS connecté à un routeur ou une box peut être piloté par une console de jeux type PS3 ou Xbox 360 et même être accessible à distance via Internet et un navigateur (à partir du moment où l’utilisateur sait configurer l’accès IP du périphérique de stockage).

Les NAS de l’entreprise taïwanaise supportent les serveurs FTP, web, base de données et sauvegarde derrière une interface simplifiée à l’extrême. Ils s’inscrivent en concurrence directe avec les solutions de type Windows Home Server de Microsoft qui, selon Shawn Shu, reste encore trop compliquée à utiliser pour séduire les particuliers. Enfin, la gamme se distingue à travers l’implémentation d’un client BitTorrent pour le téléchargement de contenus en P2P.

Livrés nus, les boîtiers montent en puissance selon les modèles en multipliant les baies de stockage. Selon les modèles de disques à intégrer (interface SATA exclusivement) les NAS peuvent offrir entre 1 To (le TS-109) à 5 To (le TS-409 attendu pour la fin du mois) et plus dans les produits à venir (TS-509 à 809). Les tarifs s’échelonnent entre 200 et 600 euros boîtiers nus.

Le disque dur multimédia en vue

QNAP se diversifie également par une gamme de produits de surveillance vidéo en réseau en proposant des offres couplant système de capture d’images avec solutions de stockage et de pilotage des sites à surveiller

Enfin, QNAP se développera sur le marché du disque dur multimédia vers la fin de l’année. “C’est compliqué car nous visons la haute qualité avec la compatibilité exhaustive des formats audio et vidéo“, avance Shawn Shu pour justifier le retard de l’entreprise sur ce marché déjà bien alimenté.

Profitable depuis 2006, l’entreprise taïwanaise a réalisé un chiffre d’affaires de 15 millions de dollars de chiffre d’affaires en 2007 (+300% en un an) et vise les 45 millions de dollars pour 2008. Le marché du NAS représente environ 75 % du CA contre 25 % pour la vidéo surveillance.

Présente depuis deux ans sur la France (à travers les distributeurs CUC et AsiaLand et des boutiques en ligne), QNAP a bien l’intention de renforcer son développement commercial au niveau international.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur