Qonto lève 10 millions d’euros : la banque des PME ouvre son guichet digital

CloudE-paiementEntrepriseLevées de fondsMarketingStart-up
levee-fonds-qonto

La « banque digitale des PME » Qonto décroche 10 millions d’euros avec l’appui de Peter Thiel, un célèbre investisseur américain qui a co-fondé PayPal.

Qonto peut se montrer satisfaite. La start-up Fintech française, qui s’ancre déjà dans une dimension européenne, vient de boucler une levée de 10 millions d’euros alors qu’elle cherchait jusqu’ici à décrocher la moitié de ce montant au regard du récent classement Challenges « Les 100 start-up où investir ».

Créée en avril 2016 par Alexandre Prot et Steve Anavi, Qonto a vocation à devenir l’interlocuteur bancaire de référence des TPE et entrepreneurs. 

Elle offre une gamme de services digitaux simples et peu onéreux : ouverture d’un compte bancaire, obtention rapide d’un numéro IBAN (pour effectuer des virements et d’une ou plusieurs cartes bancaires à l’international) avec commande des cartes MasterCard Qonto, agrégation de comptes et gestion des notes de frais.

Ce deuxième tour de financement constitue le coup d’envoi des services Qonto proposées aux petites entreprises, après une phase bêta.

Qui accompagne Qonto pour ce nouveau round de financement ? Le fonds français Alven Capital et l’américain Valar Ventures (fonds new-yorkais dédié à la FinTech de Peter Thiel, cofondateur de PayPal et célèbre investisseur « tech » qui a soutenu Donald Trump dans la course à la Maison Blanche) sont les principaux protagonistes financiers de ce tour de table.

Début 2016, la start-up parisienne avait déjà effectué un premier tour d’amorçage d’un montant de 1,6 million d’euros déjà auprès d’Alven Capital et Valar Ventures.

Les Echos soulignait à l’époque qu’il s’agissait du premier investissement FinTech en France du fonds de Peter Thiel (sachant qu’il avait déjà investi dans la néobanque N26 en Allemagne).

Qonto est également soutenue par la structure d’investissement et d’accompagnement de start-up The Family et des business angels français comme Céline Lazorthes (Leetchi), Frédéric Potter (Netatmo) et Dominique Vidal (ex-Yahoo, Index Ventures).

Les deux co-fondateurs Alexandre Prot et Steve Anavi ont déjà connu une aventure start-up avec Smokio (cigarette électronique) cédée à une « une société du Fortune 500 ».

Cette première expérience de start-upper a été précieuse pour convaincre un investisseur chevronné comme Peter Thiel à investir dans Qonto, évoque Alexandre Prot permis à  Depuis, à travers une contribution sur Medium en date du 13 mars.

Sur son chemin, Qonto risque de se frotter à Ibanfirst, une start-up belge qui vise le marché français avec le soutien de Xavier Niel (via Kima Ventures). Après avoir décroché 10 millions d’euros, elle veut également devenir une place de services financiers pour les PME.

(Crédit photo : équipe Qonto)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur