Qualcomm joue l’osmose avec Facebook Home

Mobilité
Facebook Home Qualcomm Snapdragon

Dans sa conquête d’Android avec la surcouche Home, Facebook enregistre le concours de Qualcomm, qui optimise ses processeurs Snapdragon.

Via sa filiale dédiée à la mise au point de semi-conducteurs, Qualcomm accompagne Facebook dans sa conquête du mobile.

La firme américaine a optimisé tous ses processeurs Snapdragon pour permettre une exécution optimale de l’application Android du réseau social… mais aussi de sa nouvelle surcouche Home.

Sur le papier, les bénéfices s’expriment en termes de performance globale, d’efficience énergétique et de consommation de données, aussi biens ur les composants CPU que GPU et modem 3G/4G.

En pratique, Qualcomm reste très diffus, mais ce type de partenariat, ainsi que le note Silicon.fr, ouvre la porte à un nouveau modèle où un nombre limité d’applications phares serait associé à l’excellence matérielle de certains composants électroniques.

C’est précisément dans cette esprit d’osmose entre matériel et logiciel que s’inscrit Facebook Home.

Si le smartphone HTC First ouvre le bal en tant que premier terminal à embarquer la surcouche du réseau social, cette dernière sera disponible à compter du 12 avril sur les HTC One / One X et les Samsung Galaxy S3 / S4 / Note II.

Il ne serait pas surprenant que Facebook se tourne à l’avenir vers des produits plus proches de l’entrée de gamme, pour élargir sa base d’utilisateurs dans les pays où l’infrastructure mobile prime sur l’offre fixe.

Il sera également intéressant de voir si Nvidia ou Intel seront tentés d’optimiser à leur tour leurs composants pour mieux intégrer le réseau social dans l’univers de la mobilité et ainsi séduire les constructeurs.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : armé pour choisir le bon microprocesseur ?

Crédit photo : HTC


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur