Qualcomm absorbe NXP pour 47 milliards de dollars dette comprise

ComposantsEntrepriseFusions-acquisitionsPoste de travail
nxp-qualcomm
2 10

Qualcomm officialise un accord définitif en vue d’acquérir NXP Semiconductors. Un deal à 38 milliards de dollars hors dette, orienté notamment sur l’IoT.

[mise à jour du 27 octobre 2016 à 18 h 05 : au cours actuel de l’action NXP sur le Nasdaq, l’offre valorise la société autour de 38 milliards de dollars hors dette]

Plus fort que les 32 milliards de dollars déboursés par SoftBank pour acquérir ARM ? Les 47 milliards que Qualcomm met sur la table pour s’emparer de NXP.

La firme américaine compte boucler, d’ici à fin 2017, cette acquisition sur laquelle les autorités de régulation ne devraient pas manquer de se pencher, au vu du poids du nouvel ensemble*, qui serait en mesure de dégager un chiffre d’affaires annuel de 30 milliards de dollars.

À 110 dollars par action, le montant de l’offre correspond à ce qu’on pressentait depuis quelques semaines. Le financement sera réalisé pour partie en dette, sans plus de précisions, sinon cette garantie apportée aux actionnaires : le montage sera « fiscalement intéressant »…

Spin-off issue de la division semi-conducteurs de Philips, NXP emploie aujourd’hui 44 000 personnes dans 35 pays, pour un CA de 6,1 milliards de dollars sur son dernier exercice, avec un portefeuille de 25 000 clients.

Ses derniers résultats trimestriels – publiés ce jeudi 27 octobre – fond état de ventes en hausse de 62 % sur un an, pour un résultat d’exploitation en croissance de 54 %.

Le principal poste de revenus est l’automobile, à 853 millions de dollars (+ 177 %). Une force sur laquelle Qualcomm va capitaliser pour monter en puissance dans les systèmes d’infodivertissement, de télématique et d’aide au pilotage, sans oublier les solutions de connectivité.

La stratégie se porte aussi sur l’IoT et la sécurisation des données. NXP était monté en compétence sur ces deux segments en 2015, avec le rachat, pour environ 12 milliards de dollars, de Freescale et sa vaste gamme de microcontrôleurs ARM.

* Selon le cabinet d’études IHS, NXP se situe au 7e rang dans l’industrie des semi-conducteurs en termes de chiffre d’affaires. Qualcomm se classe 3e, derrière Intel et Samsung Electronics.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur