Qualcomm Toq : une smartwatch à écran Mirasol

Mobilité
qualcomm-toq-smartwatch

Qualcomm prend position sur le marché naissant des montres connectées avec le modèle Toq, qui a la particularité d’embarquer un écran tactile à technologie Mirasol.

Il y a foule au portillon des montres connectées.

Après Sony et Samsung, qui ont respectivement officialisé la SmartWatch 2 et la Galaxy Gear, un troisième larron rejoint la foire d’empoigne en marge du Salon de l’électronique de Berlin (IFA 2013).

Ce nouveau venu, c’est Qualcomm.

L’entreprise américaine spécialisée dans les technologies mobiles vient de dévoiler, par la voix de son CEO Paul Jacobs, la dénommée Toq.

Cette montre-bracelet, qui dispose d’un compte Twitter et d’un site Internet dédiés, a la particularité d’embarquer un écran tactile couleur à technologie Mirasol.

Ce terme, nom marketing de l’Imod (pour Interferometric MODulation), désigne un procédé d’affichage développé par Qualcomm depuis 2011.

Il utilise un système de réflexion de la lumière basé sur un différentiel entre un film déposé sur un substrat de verre et une membrane réflective placée au-dessus.

Le tout offre un rendu polychrome, lisible indépendamment des conditions d’exposition lumineuse, sans pour autant nécessiter de rétroéclairage, ni d’ailleurs de rafraîchissement, ce qui a pour avantages de prolonger la durée de vie de la batterie et de laisser l’écran allumé en continu.

Si la Galaxy Gear officialisée ce 4 septembre par Samsung se pose dans l’absolu comme un appareil autonome, Toq remplit plutôt le rôle d’un compagnon destiné à recevoir, par liaison Bluetooth, des notifications en provenance d’un smartphone équipé d’Android (version 4.0.3 et ultérieures).

Qualcomm, qui commercialisera le produit en marque propre au prochain trimestre via sa filiale Connected Experiences, a fait l’impasse sur le capteur d’images, mais pas sur l’audio : une édition ‘Premium” sera livrée avec des oreillettes pilotables directement depuis l’écran tactile.

La recharge sans fil est également au rendez-vous, via la technologie propriétaire WiPower LE, basée sur le principe de l’induction, avec un socle magnétique dédié.

Non sans s’attarder sur la résistance à l’eau (aux projections ; pas à l’immersion), Qualcomm dépasse le volet hardware pour aborder les fonctionnalités applicatives, invitant notamment les développeurs à exploiter son framework AllJoyn pour envoyer des notifications via l’application Toq.

qualcomm-smartwatch

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : maîtrisez-vous le langage high-tech ?

Crédit photos : Qualcomm


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur