Qualité Internet fixe : Free conteste la communication “ARCEP-ienne” de Bouygues Telecom

RégulationsRéseauxTrès haut débit
qualité-internet-fixe-free-conteste-communication-bouygues-telecom-approche-ARCEP

Le groupe Iliad-Free met en demeure son concurrent Bouygues Telecom pour sa communication et l’ARCEP pour sa méthodologie relative à la qualité des services des réseaux fixes.

Nouvelle poussée d’acné procédurière entre Iliad-Free et Bouygues Telecom. Cette fois-ci, c’est le groupe de Xavier Niel qui dénonce une communication inappropriée sur la qualité du réseau fixe de la filiale télécoms de Bouygues.  Et cette fois-ci, ce serait l’ARCEP qui auraît mis le feu aux poudres.

Selon Le Figaro, Free met Bouygues Telecom en demeure à propos de sa communication qui s’appuie sur l’enquête ARCEP relative à la “qualité des services des réseaux fixes” publiée le 25 novembre.

Dans sa communication presse, Bouygues Telecom met en avant le fait qu’il est “1er ou 1er ex-aequo sur  15 des 16 critères d’usage ADSL” en faisant référence à l’enquête ARCEP. L’Internet fixe est désormais au cœur de la bataille entre Bouygues Telecom et Free. C’est un point devenu sensible en termes de concurrence.

De son côté, le régulateur des télécoms avait pris la précaution de préciser qu’il s’agissait “d’une version-test de son nouvel observatoire”. Il précisant dans la présentation de l’enquête qu’en effet, “la méthodologie de mesure des indicateurs techniques n’a pas pu être stabilisée lors du premier cycle et les résultats obtenus n’apparaissent pas à ce jour suffisamment fiables pour apporter une information pertinente au consommateur opérateur par opérateur.”

Et que les travaux entamés avec les parties prenantes (associations de consommateurs, opérateurs, experts techniques) se poursuivaient en vue d’améliorer et de compléter ce dispositif de mesure qui a vocation à être réactualisé chaque semestre.

Toujours selon Le Figaro, outre Bouygues Telecom, le groupe Iliad-Free met en demeure l’ARCEP pour contester la méthode employée pour l’évaluation du réseau.

Difficile de se retrouver dans la jungle des comparatifs des FAI. Dans un palmarès établi fin novembre (accès payant), l’association de défense des consommateurs UFC – Que Choisir plaçait Free en haut du podium, avec une note de 15/20, suivi de SFR (13/20). Après Orange et Numericable, Bouygues Telecom fermait la marche avec une moyenne de 10,1/20.

La semaine dernière, rappelons que Bouygues Telecom avait assigné Free en justice pour “pratiques commerciales trompeuses” associées à son offre mobile.


Quiz : Connaissez-vous l’e-réputation ?

Crédit photo : Shutterstock.com –  Droit d’auteur : Denis Rozhnovsky


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur