Quand le Net fait son cinéma

Mobilité

Gratuit ou payant, le cinéma débarque sur Internet. Si les Américains, notamment les distributeurs et producteurs indépendants, ont été précurseurs, quelques sites français offrent des solutions pour visionner des films sur son ordinateur. Que le principe séduise ou non les spectateurs, le Net constitue indéniablement un espace de diffusion pour des courts métrages qui n’ont pas trouvé de diffuseur traditionnel.

Pathé n’est pas le seul acteur à programmer, avec Netciné, la diffusion de films sur le réseau des réseaux (voir édition du 1er décembre 2000). A commencer par Liberafilms qui se définit comme “le premier site Internet européen de diffusion de films de cinéma”. Au programme, courts et longs métrages, pas ce qu’on trouve de plus récent mais des curiosités comme Le monde perdu, non pas celui de Spielberg mais de Harry O.Hoyt, réalisé en 1925. Ou encore l’inévitable, à tout étudiant en cinéma, Intolérance de Griffith, réalisé en 1916. Le visionnage direct comme le téléchargement (durée d’utilisation limitée à 48 heures) sont proposés pour 3 euros. Les films sont diffusés au format Windows Media Player (à partir de 6.4 pour PC et 6.3 pour Mac). La qualité est bonne à condition bien sûr de bénéficier d’une ligne à haut débit. Actuellement, La dame du vendredi de Howard Hawks avec Cary Grant est proposé gratuitement.

Une chance pour les courts métrages

Lassés de se voir refuser la diffusion de leur film, deux jeunes cinéastes ont monté UnFilmDe, un site Internet dédié à la diffusion de courts métrages. Aujourd’hui, une trentaine de titres se partagent l’affiche, accompagnés de critiques et de dossiers. Les futurs auteurs de demain se visionnent peut-être sur UnFilmDe.

PrimeFilm a l’ambition de proposer des longs métrages en ligne en avant-première de leur sortie en salle. Et comme toutes les avant-premières, elles sont exceptionnelles et ne durent pas. Comme le rappelle le site, comme pour inciter les internautes à redevenir des spectateurs “normaux”, “il y a une vie après le Web“. PrimeFilm a déjà présenté Sur un air d’autoroute, La mécanique des femmes, Madeleine et The shade. Outre les longs métrages, le site diffuse des courts métrages en permanence ainsi que des informations de tournage et des interviews. Mais pour visionner, il faudra s’inscrire…

Enfin soulignons que la Web télé Nouvo proposera prochainement des longs métrages en diffusion libre (voir édition du jour).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur