Quand l’Internet passe par la radio FM

Mobilité

Recevoir Internet par les ondes radio ? C’est possible avec le Radio Screen Saver, un boîtier FM branché sur l’ordinateur et qui diffuse en lieu et place de l’économiseur d’écran des informations personnalisées. Une aubaine pour les annonceurs, surtout si le module s’adapte aux lecteurs MP3 et aux assistants personnels.

On le sait, les ondes radio peuvent véhiculer de l’image et du son mais aussi des données à raison de 2 Ko/s environ. Un débit faible que la société Atlantic Radio, une filiale de Com One, a su exploiter de façon ludique à travers le Radio Screen Saver. Ce petit boîtier, de la taille d’un paquet de cigarettes, est un récepteur FM qui exploite une sous-porteuse de la bande FM (le DARC à 16 Kbits/s). Lorsqu’on le branche à l’ordinateur via l’USB et une fois les critères de préférences (météo, bourse, actu, sport…) définis à partir du logiciel qui l’accompagne, on reçoit au démarrage de l’économiseur d’écran des informations au format HTML ou PDF, voire des petites vidéos. Chaque Radio Screen Saver est identifiable, les informations reçues sont donc tout à fait personnalisables. Et bien sûr, l’appareil capte la FM comme tout bon poste radio.

Au delà de l’aspect ludique pour l’utilisateur, le Radio Screen Saver rappelle la technologie “Push” développée pour Internet à une époque (pas si lointaine) où la bande passante des réseaux était insuffisante pour supporter les gros volumes de transaction. Atlantic Radio l’a bien compris et c’est probablement pour cela que la technologie s’appuie sur un réseau déjà en place ? il existe 75 000 émetteurs FM dans le monde ? sans nécessiter de grands investissements en termes d’infrastructure. Outre l’information, le Radio Screen Saver intéressera avant tout les annonceurs et autres pourvoyeurs de “communication”. Seulement, le gros défaut des économiseurs d’écran est qu’ils se déclenchent généralement lorsqu’il n’y a personne devant pour voir ce qu’ils diffusent. La filiale de Com One envisage donc d’adapter sa solution aux appareils nomades capables de gérer les informations comme les lecteurs MP3, les PDA, les téléphones mobiles, etc. Une sacrée concurrence aux SMS en perspective.

Pour l’heure, le Radio Screen Saver est en phase de test, avec Radio France notamment. L’appareil pourrait être commercialisé dans le courant de l’année pour 60 euros environ. Jusqu’à présent, on pouvait écouter la radio via le Net. Bientôt, on va pouvoir regarder le Net à travers la radio… On n’arrête pas le progrès.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur