Quatre géants de l’informatique unis dans un projet de grid computing

Cloud

Dell, EMC, Intel et Oracle ont ainsi annoncé, lors de la conférence OpenWorld d’Oracle, s’être associés afin de mettre en place un projet de grille de calcul de grande ampleur, baptisé MegaGrid.

Le grid computing est un des domaines les plus prometteurs de l’informatique d’entreprise et les poids lourds de ce secteur l’ont bien compris. Dell, EMC, Intel et Oracle ont ainsi annoncé, lors de la conférence OpenWorld d’Oracle, s’être associés afin de mettre en place un projet de grille de calcul de grande ampleur, baptisé MegaGrid. Objectif de cette coalition inattendue : faciliter le travail d’intégration des entreprises souhaitant s’équiper d’une telle architecture en leur fournissant une solution complète et standardisée. Des démonstrations du projet MegaGrid sont prévues le 11 et 12 décembre au centre Moscone de San Francisco, où se tient la conférence OpenWorld.La première phase du projet MegaGrid consiste à identifier avec précision les meilleurs procédés actuellement utilisés dans les déploiements d’infrastructures de grid computing, en tenant compte de différents indicateurs: performance, évolutivité, facilité de gestion et de configuration des serveurs, des bases de données, des espaces de stockage en réseau, etc.Les partenaires de ce projet ont pour ambition de proposer une offre plus performante que celles existantes, plus sécurisée et à moindre coût. Ils s’attacheront également à l’évolutivité de leur solution et à sa rapidité de déploiement. Selon eux, l’adoption des technologies de grid computing peut être suivie d’un retour sur investissement très rapide pour les entreprises, notamment grâce à la consolidation des bases de données, des applications, des serveurs et des espaces de stockage, ainsi qu’à l’automatisation de leur gestion. Une Dream Team de l’informatiqueDans cette collaboration, chaque acteur de la Dream Team intervient dans son domaine d’expertise. Dell fournit ainsi l’infrastructure réseau composée de serveurs PowerEdge basés sur des processeurs Xeon et Itanium, ainsi que les technologies d’entrée/sortie afférentes ; Intel apporte son expertise dans la gestion des serveurs et des processeurs, notamment grâce à des logiciels d’optimisation. EMC prend en charge la partie stockage avec un système complet de stockage en réseau (NAS) incluant le logiciel de gestion des informations Navisphere.DE son côté, Oracle fournit son infrastructure Oracle 10g ? composée d’Application Server 10g, Database 10g, Real Application Clusters 10g et Enterprise Manager – et prend en charge l’hébergement du centre de développement au sein de son centre de données.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur