Quatrième licence 3G : Christian Estrosi confirme que l’appel d’offres sera publié d’ici fin juillet

Mobilité

Coup sur coup, le ministre de l’Industrie et l’Arcep ont confirmé la prochaine étape pour l’attribution de la quatrième licence 3G.

Le gouvernement et l’Arcep sont en phase pour l’appel d’offres pour la quatrième licence 3G de téléphonie mobile.

Dans une interview accordée aux Echos (édition du 13 juillet), Christian Estrosi, le nouveau ministre chargé de l’Industrie, confirme qu’il souhaite publier l’appel à candidatures “avant la fin du mois”.

De son côté, lors d’une conférence de presse organisée en fin de semaine dernière, Jean-Ludovic Silicani, Président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes  (Arcep), avait indiqué que la procédure d’appel d’offres serait lancée d’ici la fin du mois “avec une quasi-certitude”.

Reste à gérer les dernières modalités techniques et règlementaires : un décret attendu dans les prochains jours devrait fixer officiellement le prix de la licence de 5 MHz réservée à un nouvel opérateur entrant.

Sachant que la Commission des participations et des transferts, mandatée par le gouvernement pour évaluer ses actifs, recommande un prix de 240 millions d’euros (en hausse par rapport à la première estimation de 206 millions d’euros donnée par le gouvernement en début d’année).

Selon Christian Estrosi, cet appel d’offres aura un impact pour les consommateurs, “particulièrement les plus modestes”, qui “n’utilisent leur ligne que quelques dizaines de minutes par mois”.

Rappelons que les opérateurs Free/Iliad et Virgin Mobile ont déjà manifesté un certain intérêt à cette attribution de licence 3G.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur