Quatrième licence 3G : Free Mobile est passé au grill devant l’ARCEP

Cloud

Mardi, le régulateur des télécoms a procédé à l’audition des dirigeants de la société Free Mobile. Il confirme qu’il rendra sa décision d’ici la fin de l’année.

La procédure d’examen pour l’attribution de la quatrième licence 3G suit son chemin.

Mardi 1er décembre, l’ARCEP a procédé à l’audition à huis clos de la société Free Mobile, émanation du groupe Iliad-Free. C’est l’unique candidat à avoir répondu fin novembre à l’appel à candidature pour décrocher la licence 3G.

Dans un communiqué de presse laconique, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes confirme qu’elle rendra sa décision “d’ici la fin de l’année” sur le dossier. Elle avait précédemment évoqué l’échéance de Noël pour prendre position.

Iliad-Free suit ce dossier avec attention. Avec le déploiement de la fibre optique, la mobilité est le deuxième grand défi du groupe de Xavier Niel.

Le dirigeant historique et actionnaire majoritaire du groupe a récemment déclaré qu’il comptait investir un milliard d’euros pour le très haut débit et une somme similaire dans la téléphonie mobile pour se faire une place face à Orange, SFR, Bouygues Telecom et les opérateurs mobiles virtuels (comme Virgin Mobile).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur