Quatrième licence mobile : l’Arcep maintient la flamme

Mobilité

Selon le président de l’ARCEP interrogé par Les Echos, il y a une “probabilité non négligeable” qu’au moins deux acteurs se portent candidat.

Au cours d’un entretien accordé aux Echos plutôt concentré sur le cadre règlementaire du déploiement de la fibre optique, Jean-Ludovic Silicani, président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), a fait un détour sur la question de l’attribution de la quatrième licence mobile réservée à un opérateur mobile nouvel entrant (hors Orange, SFR et Bouygues Telecom).

“Il existe une probabilité non négligeable qu’il y ait au moins deux candidats”, déclare-t-il dans les colonnes du quotidien économique et financier. Jean-Ludovic Silicani n’a pas souhaité apporter de commentaires sur les prétendants. “Les dossiers ne sont même pas déposés.”

Néanmoins, le groupe Iliad/Free affiche sa détermination à entrer dans le processus de candidature. Virgin Mobile, associé éventuellement à Numericable, pourrait suivre mais ses intentions restent à confirmer.

Selon le calendrier de l’Arcep, l’appel d’offre pour l’attribution de la quatrième licence mobile pourrait intervenir d’ici la fin juillet. Le lauréat pourrait être désigné d’ici fin 2009 – début 2010. Sachant que “la crédibilité financière et technique” du projet pèsera dans le choix final de l’Arcep.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur