Que la force soit avec AirPort !

Mobilité

Le réseau sans fil franchit un nouveau cap : après avoir été le premier constructeur à équiper des ordinateurs de système WiFi, Apple donne à nouveau le la en adoptant la norme IEEE 802.11g en mesure d’assurer des transferts de fichiers à 54 Mbits/s au lieu de 11 Mbits/s précédemment. Sa borne AirPort et ses derniers PowerBook en tirent déjà profit.

Apple, à l’occasion de l’ouverture de la Macworld Expo de San Fransisco, a dévoilé sa seconde génération de réseaux sans fil : AirPort Extreme. Extreme car le standard WiFi adopté n’est plus celui défini par la norme IEEE 802.11b, mais une de ses évolutions codées 802.11g. Cette dernière permet une vitesse de transfert en mesure d’atteindre les 54 Mbits/s entre deux points n’excédant pas 15 mètres de distance ou éloignés jusqu’à 50 mètres l’un de l’autre (mais la bande passante tombe alors à 11 Mbits/s). Parallèlement à ses PowerBook, d’ores et déjà en mesure d’en tirer profit grâce à une nouvelle carte AirPort, le constructeur a commercialisé deux nouvelles versions de sa borne AirPort. “Apple a été le premier constructeur d’ordinateurs à livrer des produits basés sur le 802.11b, quand elle a lancé AirPort en 1999 et sonné le démarrage de la révolution sans-fil WiFi. Aujourd’hui, nous sommes heureux de vous présenter AirPort Extreme, la nouvelle génération de produits sans fil en mesure de communiquer à 54 Mbits/s, mais cependant compatibles avec les millions de périphériques WiFi existants “, a souligné Steve Jobs lors de l’introduction du nouveau produit.

Les bornes AirPort Extreme sont fort différentes des précédentes : afin d’augmenter la portée de l’ensemble du réseau sans fil, elles autorisent notamment la réalisation aisée de ponts hertziens (d’une borne à l’autre), une seule d’entre elles devant être branchée à une liaison Internet pour assurer une connexion partagée au Web. La version haut de gamme de la borne intègre deux ports supplémentaires : outre les prises Ethernet LAN, WAN et modem de l’ancienne borne et communes aux deux modèles, on y découvre un port USB capable d’assurer le partage d’une imprimante (cinq modèles chez Canon et six autres chez HP sont d’ores et déjà compatibles) et un connecteur pour antennes externes. Ce dernier apporte un réel plus. Grâce à lui et l’adjonction d’une antenne optionnelle, la portée de la borne peut être largement étendue. Le fournisseur Dr Bott propose déjà deux antennes directionnelles, l’ExtendAIR Direct et l’ExtendAIR Omni (149 et 99 dollars) qui étendent à 150 mètres son rayon d’action. De quoi réaliser la couverture d’un site complet, de bâtiments à bâtiments, sans avoir à supporter le coût du câblage. Certaines expériences isolées ont d’ailleurs prouvé que des ponts de plusieurs kilomètres étaient d’ores et déjà réalisables (voir édition du 3 juillet 2001). Côté sécurité, il faut savoir qu’AirPort Extreme supporte deux technologies de contrôle d’accès : RADIUS (Remote Authentication Dial-In User Service) qui gère des droits d’accès au réseau hertzien et LEAP (Lightweight Extensible Authentication Protocol) de Cisco, qui défend l’entrée ou même la visibilité d’un réseau sans permission.Cohabitation entre WiFi et BluetoothAnnoncée depuis fort longtemps (voir édition du 17 septembre 2001), l’introduction de la seconde génération d’AirPort aura donc eu lieu en ce début janvier, simultanément à celle de Bluetooth (voir édition du 5 novembre 2002) dans les Mac. Et quid des conflits entre les deux protocoles de communication hertziens ? Les deux, rappelons-le, utilisent la bande des 2,4 GHz ! “Sur les PowerBook, peu de chance que les conflits soient fréquents”, nous a expliqué Dave Russel, le responsable marketing des produits portables et sans fil. “Les antennes du nouveau PowerBook se répartissent la tâche et une seule d’entre elles traite les signaux Bluetooth. De plus, Bluetooth fonctionne sur 79 canaux alors que l’IEE 802.11 en utilise 14 et si le premier saute de canal en canal, le second, lui, se cantonne à un canal spécifique. Les collisions de signaux et les problèmes liés aux antennes sont donc limités et les produits ne devraient pas connaître de frein de fonctionnement particulier.” Pour acquérir la borne AirPort Extreme, comptez environ 238 euro TTC sans modem et sans connecteur pour antenne, 298 euro TTC en version complète. Quant à la nouvelle carte, elle peut-être montée par n’importe qui dans un des nouveaux portables et affiche un prix d’environ 118 ? TTC. Maintenant que la technologie est dévoilée, l’adoption de l’IEEE 802.11g par les autres Mac n’est qu’une question de temps et de mise à jour des gammes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur