Que s’est-il passé dans la nuit précédant MacWorld ?

Mobilité

Pour la première fois durant une keynote, Steve jobs s’est plaint de n’avoir dormi que trois heures avant son entrée en scène ! De quoi raviver les suspicions de changements de programme de dernière minute. Du coup, le Web bruisse de petites rumeurs qui ne prouvent rien, mais qui alimentent le mythe d’un lancement reculé.

Qu’a donc bien pu faire Steve Jobs dans la nuit de mardi à mercredi dernier, pour qu’il avoue publiquement n’avoir dormi que trois heures ? Les sites Web américains ne cessent de se tourmenter pour tenter de comprendre ce qui a pu se passer. Thinksecret, qui “ne commente que sur des produits non commercialisés”, aurait entendu un employé de la firme de Cupertino dire sur le stand Apple le jour de la keynote : “Je n’en reviens pas d’avoir passé la semaine sur ça et qu’il ne l’ait même pas mentionné.” Le moulin à rumeurs en est d’autant plus alimenté que dans le même temps, MacOsRumors révèle qu’Apple serait toujours à la recherche d’ingénieurs pour sa prochaine génération de tout-en-un ! Il s’agirait bien de la machine à écran plat, qui serait conçue par Apple et produite en Asie par un de ses fournisseurs. L’annonce tendrait à prouver que la firme n’aurait donc pas encore travaillé sur le nouveau modèle. Ce qui aurait tendance à souligner à quels niveaux de rumeur le Web a pu en arriver, tant était annoncée la sortie imminente de ces produits !

Le silence d’Apple relance les rumeurs

Du coup, les sites les plus prolifiques en informations non officielles cherchent à prouver que le discours de Jobs a été retravaillé à la dernière minute, dans la nuit de mardi à mercredi. L’un de ces sites souligne que le PDG d’Apple aurait dit : “Nous aurions dû être prêts.” Une phrase qui, tirée de son contexte, peut tout et ne rien signifier. Mais pour les tam-tams de l’Internet, il y a anguille sous roche. Même si Jobs a confirmé un peu plus tard dans une session de questions-réponses qu’Apple ne s’embarquait pas dans l’aventure des serveurs en rack ! Et il a souligné plus tard qu’Apple ne commentait pas les sorties de futurs produits. Tous semblent donc lancés sur différentes pistes dont une bonne partie pourraient n’être que des leurres prodigués par des petits farceurs, voire par Apple elle-même qui, en ne faisant aucun commentaire, alimente d’autant les élucubrations les plus manifestes de cette quête de l’ordinateur manquant…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur