Quels résultats pour les Apple Stores ?

Cloud

Les magasins Apple auront ouvert depuis deux mois et deux jours le 18 juillet, lorsque Steve Jobs interviendra sur la scène du Jacob K. Javits Center de New York. Quels résultats, quelles perspectives, quel plan d’ouverture faut-il attendre ? Réponse sur scène ou la veille lors des résultats financiers ?

Deux mois après leur ouverture (voir édition du 16 mai 2001), que deviennent les magasins Apple Stores ? Le ralentissement économique leur met-il des bâtons dans les roues ? Quel va être le plan d’Apple pour ouvrir le nombre de magasins annoncé par la firme lors de l’inauguration initiale ? Les réponses à ces questions, il y a de grandes chances que Steve Jobs, en bon maître de cérémonie, nous les donne durant sa keynote. A moins que le nombre de nouveautés soit trop important et qu’il laisse le soin à Fred Anderson de faire le point la veille avec les analystes financiers. Des questions ne manqueront sans doute pas d’être posées, car dans la stratégie de la firme, une plus grande présence commerciale s’avère indispensable.

Un magasin ouvert tous les huit jours

L’ouverture de son réseau de magasins ne s’est pas accentuée depuis le lancement des deux premiers sites. Si Cupertino veut s’en tenir à ses prévisions d’ouverture de 25 magasins avant la fin de l’année, elle va devoir mettre les bouchées doubles. MacWorld sera toutefois sans doute l’occasion d’ouvrir celui de New York et peut-être quelques autres. Si la firme entend atteindre son objectif d’ouverture, elle doit maintenant ouvrir un magasin tous les huit jours ! Mieux que MacDonald’s, dont le rythme d’ouverture de restaurants en phase d’expansion est plus proche des deux semaines ! Sans ouverture de lieux de vente supplémentaires, il semble que la firme veuille capitaliser l’impact médiatique de ses ouvertures. MacWorld, le Seybold comme l’Apple Expo pourraient en être des moments privilégiés.

Les deux magasins ouverts semblent visités assez régulièrement : les fanatiques de la Pomme font parfois quelques rapports sur ce qu’ils ont pu y voir. Un de ces derniers rapports, réalisé un samedi, indiquait un niveau constaté de huit ventes de machines à l’heure. Impossible d’extrapoler, mais les remarques faites par les personnes qui y sont passées convergent : les magasins Apple sont bien situés et génèrent un trafic important. Vont-ils pour autant générer une augmentation des ventes ? Là est toute la difficulté d’une bonne analyse des opportunités de la firme : en tant que constructeur informatique, elle devrait être affectée par le ralentissement des ventes du secteur. Mais c’est le moment qu’elle choisit pour renforcer son réseau de distribution. Apple marche-t-elle sur la tête ? Les premiers résultats de cette politique ne doivent toutefois pas être attendus avant la mi-octobre à l’occasion des résultats de fin d’année de la Pomme. Si les annonces de MacWorld créent l’événement et que la firme en profite pour réaliser une ouverture simultanée d’un nombre significatif de magasins, il y a de bonnes chances pour qu’elle surprenne encore une fois les analystes. Et Steve Jobs qui adore les surprises !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur