Qui a traduit la pub du G4 ?

Mobilité

Déjà dans vos kiosques, un superbe poster inclus dans certains magazines vante les mérites du nouveau G4 Cube d’Apple, en français dans le texte. A condition de n’être pas trop regardant sur le français…

Le G4 Cube est un ordinateur épatant : il est “suspendu sur un surprenant socle de cristal […] avec seulement un quart de la superficie des ordinateurs classiques” et atteint “plus de trois billions de calculs par seconde”. Ce “miracle technologique compressé dans 18 cm” se refroidit “grâce au groupement des interfaces”. Il est équipé du “plus rapide accélérateur graphique jamais conçu dans un Mac”, utilise une “base Airport se situant à jusqu’à 45 mètres” ou permet de “connecter un câble ou un modem DSL (ou utiliser un modem intégré de 56 K V.90)”. Au choix, vous pouvez lui adjoindre le “surprenant 22 pouces Apple Cinema Display au format boîte aux lettres” ou l’Apple Studio 17 pouces “avec Colorsync pour conserver exactement les couleurs réelles”.

Si vous avez compris quelque chose, vous êtes bien le seul. On dirait une de ces mauvaises séries B américaines ou l’actrice principale demande, inquiète, “mais que se passe-t-il avec John ?” en lieu et place d’un simple “mais qu’a donc John ?”. Seulement voilà, ici point n’est besoin de doublage, vous ne verrez pas de lèvres bouger, tout est inscrit noir sur blanc ! Quelle superficie ? Qu’est ce qu’un groupement d’interface ? Depuis quand conçoit-on un accélérateur graphique dans un Mac ? Passons sur le reste…

Comment Apple France peut-elle se permettre un texte aussi peu travaillé avec un produit aussi joli que son G4 Cube ? Voici une publicité papier évocatrice, aux visuels bien trouvés. L’idée du dépliant qui se transforme en poster pour alimenter le rêve… géniale ! Il ne manque plus qu’un tout petit détail qui fait s’effondrer toute la puissance contenue dans aussi peu d’espace : le texte semble avoir été traduit de l’anglais par un logiciel de traduction automatique, sans aucune relecture a posteriori ! Quel dommage ! Heureusement, malgré tout ce papier gâché, il reste le produit… qu’on ne sera jamais prêt à payer si cher, s’il utilise des algorithmes aussi peu fiables…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur