Quick Charge 4 : Qualcomm recharge les smartphones en mode flash

MobilitéSmartphones
qualcomm-quick-charge-4
6 14

Qualcomm fait progresser sa technologie de recharge rapide avec la nouvelle mouture baptisée Quick Charge 4.

Alors que les smartphones sont de plus en plus utilisés au cours de la journée, il devient impérieux de les recharger toujours plus rapidement.

C’est à ce niveau qu’intervient la nouvelle version de la technologie de recharge rapide signée Qualcomm. Baptisée Quick Charge 4, elle sera disponible avec la prochaine génération de SoC (system on Chip) mobiles qui débutera avec le Snapdragon 835, dont la commercialisation est prévue pour le second semestre 2017.

« Comme les appareils mobiles deviennent plus capables et riches en fonctionnalités, les gens ont tendance à les utiliser plus. C’est pourquoi la demande et la sensibilisation des consommateurs à l’égard des solutions de recharge rapide sont maintenant à un niveau record », a déclaré Alex Katouzian, Vice-Président principal, en charge de la gestion des produits au sein de Qualcomm Technologies.

« Quick Charge 4 adresse ce besoin en fournissant jusqu’à 50 pour cent de charge de la batterie en environ 15 minutes ou moins, de sorte que vous n’avez pas à passer toute la journée enchaîné à votre câble de recharge.  »

L’exemple d’utilisation cité ci-dessus concerne un terminal mobile pourvu d’une batterie de 2750 mAh. Plus parlant encore, 5 minutes de recharge suffisent pour obtenir 5 heures d’autonomie sur un smartphone.

Qualcomm a recours au procédé dit de « Dual Charge ». Cela se traduit par une recharge 20% plus véloce et 30% plus efficace (en matière de dissipation thermique) à comparer au Quick Charge 3 (la génération précédente).

Pour ce faire, la société californienne exploite son algorithme INOV (Intelligent Negotiation for Optimum Voltage) de 3ème génération. Celui-ci intègre désormais une dimension temps-réel quant à l’ajustement de la puissance délivrée.

La technologie est adossée à des fonctionnalités de sécurité, à la fois côté adaptateur secteur et appareil mobile. A cet effet, la température est mesurée en temps réel. De surcroît, une nouvelle couche de sécurité prévient de la surcharge de la batterie.

Quick Charge 4 nécessite les circuits intégrés dits de « power management » (gestion de la puissance) SMB1380 et SMB1381.

Entre nécessité d’augmenter les capacités des batteries, de diminuer les temps de recharge et d’assurer la sécurité, Quick Charge 4 doit composer avec des puissances élevés qui sont administrées aux moments opportuns. L’exercice n’est pas simple, comme en témoigne les déboires de Samsung avec le Galaxy Note 7.

(Crédit photo : Shutterstock.com – Droit d’auteur : Katherine Welles)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur