QuickTime souffle ses dix bougies

Cloud
Information - news

La technologie vidéo d’Apple tient la dragée haute à nombre de formats. Une fête était donnée à l’occasion des dix ans de QuickTime, dimanche 2 décembre. Quatre générations de développeurs s’y sont retrouvées pour l’occasion.

Quelle technologie logicielle peut se targuer d’avoir dix ans ? Dans le secteur informatique, une telle durée de vie est un exploit. QuickTime vient de passer le cap, dimanche 2 décembre 2001. Cette technologie développée au sein des laboratoires numériques d’Apple a été finalisée le 2 décembre 1991 et dévoilée un mois plus tard. Il s’agissait d’une des premières tentatives de convergence des technologies vidéo et de l’informatique. But ultime : permettre à tout un chacun d’utiliser la vidéo. L’équipe initiale était composée de graphistes, de techniciens “matériel”, du groupe de développement de l’interface homme/machine et des technologies avancées. “Beaucoup d’entre nous ressentaient que c’était une grosse affaire, mais personne ne savait quel impact cela allait avoir”, se remémore Peter Hoddie, président de Generic Media, l’un des organisateurs de la fête donnée à l’occasion des dix ans dans les faubourgs de San Francisco et l’un des anciens membres de l’équipe QuickTime, où il a occupé le poste d’architecte en chef. “Le projet a fait beaucoup de bruit au sein d’Apple à ses débuts, et tout le monde voulait voir comment ces dingues faisaient de la vidéo sur des Mac”, a-t-il raconté à nos confrères de MacCentral.

Apple synonyme de vidéo pour tous ?

La technologie est aujourd’hui au coeur des principales branches artistiques du secteur du divertissement et nombre d’artistes comme Sade, Madonna (voir édition du 20 septembre 2000) ou Peter Gabriel l’utilisent. La dernière mouture de QuickTime est intégrée directement dans la couche du système d’exploitation Mac OS X et constitue l’un des éléments centraux sur lesquels s’appuient nombre de logiciels tiers, comme la suite Office de Microsoft. Son logiciel PowerPoint permet par exemple d’enregistrer des présentations au format QuickTime pour en faciliter la diffusion. “Apple n’a certainement pas inventé la vidéo. Mais ils l’ont intégré aux ordinateurs personnels”, souligne Peter Hoddie. Aujourd’hui, les recherches d’Apple se poursuivent : la firme propose depuis janvier une chaîne vidéo numérique complète, de l’acquisition simple par le biais de la prise FireWire – une autre de ses inventions – au montage sur iMovie ou Final Cut Pro, en passant par l’édition de DVD par l’intermédiaire d’iDVD ou de DVD Studio Pro (voir édition du 10 janvier 2001). Ces deux derniers logiciels alliés au lecteur optique de gravure de DVD Superdrive, disponible sur certains PowerMac G4, seraient en train de révolutionner le monde de la publicité en permettant de fournir des supports de présentation de maquette quasiment en temps réel. “Notre industrie est l’une de celles où les avancées technologiques sont oubliées très rapidement. Ce que nous prenons pour acquis aujourd’hui était incroyable il y a dix ans”, ajoute Peter Hoddie. Histoire de rappeler l’énorme influence d’Apple et de QuickTime dans le domaine de la création vidéo.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur