Quiestlemoinscher.com fermé pour publicité comparative illicite

Mobilité

Le site de comparaison des prix de produits dans la grande distribution, ouvert par le groupe E.Leclerc, a irrité son concurrent Carrefour.

L’approche de Quiestlemoinscher.com, du nom d’un site Internet ouvert fin mai par le groupe de grande distribution E.Leclerc, a fortement déplu à son concurrent Carrefour. Présenté sous forme de comparateur de prix de produits entre enseignes de grande distribution, ce site Internet avait pour ambition de (dé)montrer quelle enseigne proposait les prix les plus bas par zone géographique.

Une première sur Internet qui a été rapidement décriée par les concurrents du groupe E.Leclerc mais aussi des associations de défense des consommateurs pour diverses raisons : manque de transparence dans la méthodologie, doutes sur la réelle représentativité?

Mercredi 7 juin, sur saisine en référé du groupe Carrefour, le tribunal de commerce de Paris a ordonné la fermeture de Quiestlemoinscher.com pour le motif de pratiquer de la “publicité comparative illicite”. Selon La Tribune, Michel-Edouard Leclerc compte faire appel de cette décision et relancer “très rapidement” ce site Internet.

“Réparer les erreurs”

Dans une contribution sur son blog en date du 2 juin 2006 (c’est à dire avant l’action en justice), Michel-Edouard Leclerc avait tenté de se défendre sous forme de FAQ. “Notre démarche est durable. La méthode s’enrichira de nombreuses suggestions. On réparera les erreurs, on communiquera plus clairement sur la méthodologie?”, déclare le PDG du groupe de grande distribution. En tout cas, c’est un joli coup médiatique. A la date du 2 juin, soit un peu plus d’une semaine après la mise en ligne, Quiestlemoinscher.com enregistrait un total de deux millions de pages vues.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur