Quora lève 85 millions de dollars : une nouvelle licorne à monétiser

EntrepriseLevées de fondsMarketingSocial Media
quora-levee-fonds

La valorisation de Quora dépasserait le milliard de dollars au sortir d’un tour de table qui doit permettre un développement du business publicitaire.

Y Combinator n’a pas oublié Quora.

Via son fonds Continuity, la structure américaine d’accompagnement de start-up met ses billes dans la plate-forme participative de questions-réponses, accélérée en son sein il y a quelques années.

Annoncée à 85 millions de dollars, l’opération est également souscrite par Collaborative Fund. Plusieurs actionnaires historiques remettent au pot, dont Matrix Partners et Tiger Global.

Ce dernier avait emmené le précédent tour de table de Quora, bouclé au printemps 2014 pour un montant de 80 millions d’euros – et qui faisait lui-même suite à des levées de 11 millions et 50 millions de dollars, respectivement en 2010 et en 2012. avec des investisseurs de renom parmi lesquels Keith Rabois et Peter Thiel.

Au sortir du Série C finalisé il y a trois ans, l’entreprise était valorisée à 900 millions de dollars. Elle vaudrait aujourd’hui « près du double », à en croire… un de ses porte-parole, cité par TechCrunch.

Ce nouvel apport d’argent frais va permettre d’accélérer l’internationalisation de la plate-forme, marqué il y a quelques semaines par l’ouverture d’une liste d’attente pour tester une première version bêta en français.

Des langues et des annonces

La localisation linguistique du service s’accélère : à l’automne 2016, une déclinaison en langue espagnole avait vu le jour. L’allemand et l’italien sont sur la feuille de route pour 2017.

Pressenti, à ses débuts, comme le nouveau Twitter également capable de faire de l’ombre à Facebook, Quora n’a pas connu la croissance escomptée en termes d’audience. Cependant, à en croire les éléments communiqués par le CEO Adam D’Angelo*, la dynamique s’accélère : en un an, on est passé de 100 millions à 190 millions de visiteurs uniques par mois (à comparer aux 300 millions que revendique le concurrent Yahoo Answers).

Une base dont la monétisation devrait s’accélérer. Notamment avec la sortie de bêta pour l’offre publicitaire – qui consiste à afficher, en relation avec des questions, le nom et la description d’une société – introduite il y a environ un an.

Les efforts se porteront également sur le machine, dans une logique de personnalisation accrue de l’expérience utilisateur. Les recrutements se poursuivront en parallèle, après le renouvellement, ces derniers, de plusieurs postes à responsabilité, dont la direction financière (occupée par Kelly Battles, qui figure au board de la Fondation Wikimedia), la direction marketing (Helen Min, ex-Dropbox) et la direction RH (Tami Rosen, ancienne d’Apple, doit prendre ses fonctions le mois prochain).

* Adam D’Angelo a fondé Quora en 2009 avec Charlie Cheever, à l’origine de Facebook Connect et de Facebook Platform.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur