Qwant: petit fonds par la taille mais grand par la valeur des données persos

CloudEntrepriseRégulationsStart-up
qwant-fonds-protection-donnees-personnelles

Avec la prochaine Nuit du Hack, Qwant érige un fonds de 10 000 euros pour soutenir ceux qui s’engagent à la protection des données personnelles.

La contribution financière du fonds est modeste mais le thème centrale n’a pas de valeur. Qwant lance un Fonds pour la Sécurité et la Vie Privée doté de 10 000 euros.

Cette initiative de la société française éditrice du moteur de recherche permettra de verser des primes aux hackers lors de la prochaine Nuit du Hack 2017 (24-25 juin,  New York Hôtel convention center à Disneyland Paris).

Pour Qwant, c’est aussi un moyen de confirmer son engagement pour “une protection maximale de la confidentialité des données personnelles des utilisateurs”.

La société rapproche ce fonds de son programme de bug bounty (disponible via BountyFactory.io) pour proposer des primes aux chasseurs de failles de sécurité réunis à cette occasion.

Sous un autre angle d’ouverture, Qwant a récemment annoncé son intention de mettre à disposition des start-up intéressées son infrastructure deep learning érigée avec Nvidia.

Une manière de faire ses premiers pas dans l’intelligence artificielle sous l’angle des réseaux neuronaux qui nécessitent de la puissance de calcul.

Outre Qwant, la Fondation Mozilla (qui édite le navigateur Firefox) lance aussi régulièrement des initiatives visant à protéger les données personnelles des internautes .

L’an passé, Silicon.fr rappelle qu’elle avait notamment soutenu le projet alternatif Tails, un système d’exploitation à démarrer à partir d’une clé USB ou d’un DVD axé sur le respect de la confidentialité des échanges et de l’anonymat, dans le cadre d’un fonds de 385 000 dollars rattaché à son programme Mozilla Open Source Support.

(Crédit photo : Alain Mbouche/Qwant)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur