Rachat de Data Domain : NetApp réhausse son offre, EMC s’accroche

Cloud

Le premier prétendant à l’acquisition de Data Domain remodèle sa proposition pour remporter la mise. EMC fait de la résistance.

La réaction de NetApp ne s’est pas fait attendre. Après la contre-offre d’EMC pour l’acquisition de Data Domain, le premier fournisseur de solutions de stockage qui prétendait à ce rapprochement a voulu reprendre les opérations en main.

Dans un nouveau communiqué de presse en date du 4 mai, NetApp annonce qu’il a révisé les termes de l’accord initial pour se mettre au niveau de l’offre d’EMC. Désormais, il propose d’acquérir les actions de Data Domain à 30 dollars (21,1 euros)  l’unité. Chaque actionnaire pourra récolter 16,45 dollars en cash associé à un complément en actions NetApp.

Du coup, après re-évaluation, cette opération de croissance externe va lui coûter 1,9 milliard de dollars (1,3 milliard d’euros). Contre 1,5 milliard de dollars (environ un milliard d’euros) si EMC ne lui avait pas barré la route.

Mais NetApp n’avait guère le choix s’il tient à boucler l’acquisition de Data Domain : EMC avait surenchéri en avançant une offre supérieure de 20%, tout en cash.

EMC maintient son offre “supérieure”

Du côté de Data Domain, la nouvelle offre de NetApp semble séduisante. “Nous sommes ravis des conditions révisées de l’offre d’acquisition de NetApp et nous pensons que cela fournit une valeur formidable à nos actionnaires et à nos clients”, assure Frank Slootman, Président et P-DG de Data Domain.

Le match NetApp-EMC est-il terminé ? Pas si évident que cela car EMC assure de son côté EMC que son offre (30 dollars par action en cash) reste “supérieure” à celle qui vient d’être remodelé par NetApp.

“Nous ne croyons pas que les actionnaires de Data Domain approuveront cette opération de fusion avec NetApp”, soutient Joe Tucci. L’offre d’EMC va expirer le 29 juin, sauf extension potentielle de la période.

——- LIVRES BLANCS : DataCenter – Serveurs lames ——

Les besoins et les attentes des entreprises en matière de serveurs lames : Le positionnement des Blade servers série M de Dell
Téléchargez ici

————————————————————


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur