Rachat de Dell : Blackstone et Carl Icahn surenchérissent

Régulations
Dell Blackstone Icahn

Les enchères montent pour le rachat de Dell. A l’offre LBO de Michael Dell, le fonds Blackstone Group et le milliardaire Carl Icahn opposent des propositions supérieures.

Le projet de rachat de Dell par son fondateur Michael Dell et le fonds Silver Lake pourrait être contrecarré par les offres concurrentes de Blackstone Group et du milliardaire Carl Icahn, “actionnaire activiste” du groupe high-tech américain.

Déposées avant l’échéance fixée au soir du 22 mars, ces deux propositions préliminaires feront l’objet d’un examen approfondi par le comité spécial du conseil d’administration de Dell.

Elles pourraient détrôner l’accord dévoilé le 9 février dernier par Michael Dell, portant sur une opération de rachat à effet de levier (LBO) qui valoriserait la société à 24,4 milliards de dollars (18,7 milliards d’euros), soit 13,65 dollars par action, en vue de son retrait de la cote.

Cette offre avait fait grincer les dents des actionnaires, comme le souligne Silicon.fr.

Dans le sillage de Southeastern Asset Management et T. Rowe Price, actionnaires indépendants de Dell, le financier Carl Icahn, qui détiendrait jusqu’à 6% du capital de la multinationale américaine, a dénoncé une sous-estimation de la valeur de la société.

Menaçant même “d’années de procédures judiciaires” les administrateurs qui participeraient à l’opération de retrait de la Bourse préconisée par Michael Dell, il aurait formulé contre-offre à 15 dollars par action pour 58% du groupe.

Celle du fonds Blackstone est évaluée à plus de 14,25 dollars.

Craignant qu’elle se traduise par un démantèlement du groupe, Michael Dell s’est dit prêt à réviser sa proposition avec d’autres partenaires, mais pas avant que le comité spécial n’ait émis son avis sur les projets concurrents.

Un rachat de type LBO donnerait au fondateur de Dell le contrôle majoritaire de l’entreprise, dont il détient environ 14% des parts à l’heure actuelle, et lui permettrait de renforcer la présidence et direction exécutive de l’entité non cotée.

Le dirigeant pourrait en revanche, si l’offre de Blackstone Group, Carl Icahn ou d’autres, l’emporte, se voir évincer des sphères de décision au sein d’une firme qui resterait cotée et dont le titre boursier s’affichait en hausse de 2,61% à 14,14 dollars, ce lundi en fermeture de séance à New York.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : maîtrisez-vous le langage high-tech ?

Crédit photo : Zlatko Guzmic – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur