Rachat Oracle/Sun : les autorités américaines donnent leur feu vert

Cloud

Les autorités anti-trust américaines ont décidé de valider l’OPA d’Oracle sur Sun. Un peu rasséréné, l’éditeur américain doit maintenant attendre le feu vert de la Commission européenne.

Oracle doit respirer : les autorités anti-trust de Département de la Justice américain (DoJ – Department of Justice) ont validé le rachat de Sun, annoncé en avril dernier, pour un montant de 7,4 milliards de dollars. Un petit couac dans le déroulement de cette transaction était en effet survenu en juin dernier, quand les autorités américaines avaient décidé de demander un complément d’information à la firme de Larry Ellison et à Sun. Cette demande de clarification concernait un point technique relatif à la licence du langage de programmation Java de Sun Microsystems.

Les actionnaires de Sun Microsystems ayant approuvé cet OPA en juillet dernier, Oracle est désormais pressé de finaliser cette transaction. Ce rachat devrait générer, pour l’éditeur américain, 1,5 milliard de dollars de bénéfices la première année, et plus de 2 milliards la seconde année, a précisé Safra Catz, le numéro deux du groupe.

Toutefois, Oracle devra encore attendre le feu vert de Bruxelles. La Commission européenne souhaite en effet savoir si le rapprochement de ces deux géants de l’IT ne portera par atteinte à la concurrence dans le domaine des logiciels. Les autorités européennes de la concurrence devraient rendre leur avis au mois de septembre, au plus tard. Oracle espère toujours ainsi pouvoir finaliser son opération avant la fin du mois prochain.

LIVRES BLANCS ORACLE : Optimisez la valeur client grâce aux applications Oracle Business Intelligence (BI)

La recherche, la conquête et la prise en charge des clients constituent sans doute le processus d’entreprise le plus important et le plus stratégique d’une organisation. Les applications de Business Intelligence peuvent vous aider à optimiser la valeur de la relation et de l’interaction avec chaque client, en développant le chiffre d’affaires et les bénéfices et en optimisant l’efficacité des processus orientés vers le client.



Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur