Cloud : Rackspace intéresserait CenturyLink

CloudEntreprise
dell-dropbox-cloud

Aux Etats-Unis, CenturyLink (opérateur télécoms, fournisseur de solutions BtoB) voudrait prendre le contrôle de Rackspace pour étendre son activité dans le cloud.

Le fournisseur de services télécoms américain CenturyLink voudrait s’emparer de Rackspace. Selon Bloomberg, cette hypothèse entrerait dans le cadre d’une “révision stratégique” entamée par le fournisseur de services cloud pour le compte des entreprises.

CenturyLink, basé à Monroe en Louisiane, signerait ainsi la deuxième acquisition d’un prestataire cloud en moins d’un an. Ainsi, en novembre 2013, CenturyLink a acheté Tier 3 pour un montant non divulgué. Cependant, la plus importante acquisition de CenturyLink reste à ce jour celle de Quest Communications International bouclée en 2011 (division de Quest).

Avec cette fièvre de croissance externe, CenturyLink cherche à concurrencer les acteurs du Net bien installés dans le segment BtoB des services cloud pour les entreprises : Amazon, Microsoft et Google. Un intérêt qui grandit d’autant plus que les entreprises tendent à abandonner l’exploitation de serveurs et de data centers en propre pour une location d’espace de stockage et de capacités de calcul dans le nuage.

Rackspace est un spécialiste américain de l’hébergement de sites Web. Il fournit aussi des services managés (infogérance) à ses clients et il est à l’origine de la plateforme open source OpenStack au nom de l’interopérabilité des services cloud.

Sur l’année 2013, Rackspace a réalisé un chiffre d’affaires de 1,5 milliard de dollars. Mais le résultat net avait souffert : 86,7 millions de dollars (contre 1054 millions l’an passé). De plus, en février dernier, Lanham Napier, CEO de Rackspace, a quitté ses fonctions de manière inattendue, selon Business Insider.

Dans le courant du printemps, le prestataire de San Antonio (Texas) a fait appel à la banque d’affaires Morgan Stanley pour évaluer différentes options stratégiques, dont une revente ou une fusion. Des groupes comme HP et IBM ont été pressentis comme potentiels repreneurs de Rackspace .

Egalement coté au NYSE, CenturyLink opère 57 data centers dans le monde et fournit des services IT (notamment des offres de cloud hybride) à sa clientèle d’entreprises. Parallèlement aux services BtoB, la firme, qui se présente comme le troisième opérateur télécoms des Etats-Unis, commercialise auprès des particuliers des offres d’accès Internet haut débit et de télévision.

CenturyLink affiche en 2013 un chiffre d’affaires de 18,1 milliards de dollars (un peu moins qu’en 2012 : 18,4 milliards). Plus inquiétant : le groupe télécoms a perdu 239 millions de dollars alors qu’il affichait un résultat net de 777 millions l’année précédente.

Quiz : Connaissez-vous l’architecture RAID ?

Crédit photo : Lightspring – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur