Radioline : YouTube, ça sert aussi à écouter la radio

Marketing
radioline-youtube-radio-google

Exclusif ITespresso.fr : La jeune pousse française exploite les API de YouTube pour proposer un bouquet de radios live via la plateforme vidéos de Google. Et les audionautes français sont servis en premier.

“Video killed the radio star” ? Pas si sûr.

Les activités de la start-up française Radioline émergent avec notamment la création d’un bouquet de services radio en live sur YouTube.

Certes, son co-fondateur Thomas Serval connaît bien la maison Google puisqu’il a occupé les fonctions de Directeur “Média et Plate-forme” du groupe Internet pour la zone SEEMA (Europe du Sud et de l’Est, Moyen-Orient et Afrique).

Sur ITespresso.fr, à l’occasion de la session LeWeb Paris 2012, ce Net-entrepreneur dans l’âme avait annoncé la création de son nouveau projet start-up autour d’un portail radio personnalisable (“Un YouTube pour l’audio“, prédisait-il déjà à l’époque).

Cette fois-ci, il a trouvé le point d’ancrage le plus attractif : la plateforme vidéos de Google revendique 800 millions de visiteurs uniques par mois.

Le principe est simple : à travers une chaîne Radioline disponible sur YouTube, les internautes vont pouvoir écouter leurs radios favorites.

Surprise dans le communiqué : les “audionautes” français sont servis en premier dans cette phase pilote avec des thématiques comme les informations, les talk-shows et le sport.

Le service est lancé avec une sélection d’une cinquantaine de programmes issus de stations partenaires, dont BFM Business, Europe 1, Radio France, RTL…

Fondé sur l’exploitation de nouvelles API de YouTube, le service Radioline via la plateforme vidéos de Google sera ensuite déployé aux Etats-Unis dans les prochaines semaines avec l’accès à  500 stations dans le monde.

Radioline veut fournir une expertise aux radios en ligne pour développer leur audience, enrichir leurs fonctions et accroître la dimension SEO dans la perspective de monétisation de leur audience sur Internet.

Fondée fin 2012 par Thomas Serval et Matthieu Delporte, la jeune pousse Radioline conçoit et déploie une solution de portail radiophonique pour Internet (en mode cloud) commercialisée en marque blanche (“Liveradio in France”).

Celle-ci permet d’agréger 25 000 radios and 11 000 podcasts. Le tout englobé dans une vision d’exploitation multi-supports (PC, mobile, télévision connectée).

L’application Radioline est également disponible sur l’App Store d’Apple (payante : 1,79 euro).

La concurrence n’a qu’à bien se tenir comme Radionomy (service 2.0 de personnalisation radio) ou le pionnier ComFM…

Revoir la vidéo avec Thomas Serval (LeWeb Paris 2012) :

————————

Quiz : Connaissez-vous vraiment tous les services Google ?

———————-


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur