Ram sur Mac : une baisse de prix continue

Mobilité

En deux ans, les variations de prix de la mémoire ont été particulièrement importantes sur certaines références. On a ainsi souvent vu des prix divisés par trois. Tour d’horizon de ces variations et des prix disponibles aujourd’hui.

Le cours du sable a dû chuter drastiquement depuis février 1999, mais pas celui du plastique : alors que le prix des machines d’entrée de gamme d’Apple ne connaissait qu’une stagnation (l’iMac première version révisée était parvenu à près de 6 600 francs en mai 1999 ; le modèle le moins cher actuellement est à 7 000 francs), les 32 Mo de mémoire vive pour cette machine sont passés de presque 425 à 325 francs, soit près de 23 % de baisse.

Tous les types de mémoires ont d’ailleurs connu cette tendance (voir édition du 23 octobre 2000). Les modules de 64 Mo, par exemple, ont connu une baisse de 44 % pour atteindre environ 470 francs aujourd’hui. Idem pour les barrettes de 128 et 256 Mo, qu’on trouve à environ 710 et 2 875 francs, alors qu’elles étaient respectivement cotées à 1 670 et 7 690 francs il y a deux ans. Les 256 Mo ont donc connu une baisse de prix de quelque 63 %. Il faut noter ici que deux types de mémoires différentes ont été utilisés par Apple sur ces machines, l’iMac II paru en novembre 1999 marquant une rupture par rapport aux machines précédentes.

Pour ce qui est des iBook et des PowerBook, les générations les plus récentes se partagent des mémoires aux prix généralement similaires à ceux de l’iMac. On note toutefois pour le PowerBook et l’iBook des différences injustifiées de prix (d’une centaine à près de 500 francs) par rapport à l’iMac. Un rattrapage rapide a toutefois eu lieu depuis le mois de juin sur les mémoires vendues pour ces machines.

La mémoire des G3 et G4 est plus répandue, donc moins chère

Les mêmes remarques peuvent être faites en ce qui concerne la mémoire vive destinée aux PowerMac G3 et G4. Toutefois, les prix des barrettes sont très largement en dessous des prix rencontrés pour les iMac, iBook et PowerBook. La raison ? L’utilisation de la mémoire SDRAM PC 100 ou PC 133 DIMM (Dual In-line Memory Modules) à 168 broches en 3,3 volts sur ces machines, quand l’iBook ou le PowerBook utilisent la SDRAM SO-DIMM, un standard à 144 broches en 3,3 volts, moins répandu.

Conséquence, ce sont les prix de la mémoire pour PowerMac qui ont profité de la plus forte baisse en deux ans : de 41 à 70 % de chute de prix. Les 32 Mo trouvés à un peu moins de 400 francs dans le commerce en février 1999 sont disponibles pour 232 francs aujourd’hui. Mais le meilleur rapport qualité/prix concerne sans doute la barrette de 64 Mo, qui peut être trouvée à 280 francs, prix chez les revendeurs spécialisés Apple. On l’achetait à plus de 750 francs en 1999. Les 128 Mo ont connu une chute de prix importante depuis juin, et plus encore depuis décembre : de 950 à 555 francs.

Une tendance qui devrait se confirmer

Cette tendance à la baisse va-t-elle se poursuivre ? Sans doute, tant que les stocks restent à des niveaux trop élevés : le ralentissement généralisé des ventes d’ordinateurs laisse en effet les fabricants de mémoires avec des stocks importants d’invendus qu’il est nécessaire d’écouler, compte tenu de la forte volatilité et des modifications de standards du marché (montée en puissance de la DDR-DRam). D’autre part, les mémoires utilisées sur les Mac ne diffèrent pas, pour certaines d’entre elles, de celles utilisées sur les PC. Et les prix de cette Ram sont déjà moitié moins élevés que ce qu’on trouve pour les plates-formes d’Apple. Des réductions de prix sont donc encore possibles… et espérées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur