Rapprochement NetApp – Data Domain : EMC joue l’entremetteur

Cloud

Contre-offensive surprise : le groupe de Joe Tucci surenchérit sur l’offre de NetApp qui vise Data Domain.

Le spécialiste du stockage et de la gestion des données NetApp n’aura pas la main aussi facilement sur Data Domain, plutôt orienté déduplication.

Car, le 1er juin, son puissant concurrent EMC a lancé une contre-offre à 1,8 milliard de dollars (1,2 milliard d’euros). Le premier prétendant s’est engagé jusqu’ici à hauteur de 1,5 milliard de dollars (environ un milliard d’euros).

L’offre en cash de EMC, évaluée à 30 dollars (presque 21 euros) par action Data Domain, représenterait une prime de 20% par rapport à celle de NetApp, en cash et en actions. Une opération agressive de surenchère alors qu’EMC venait d’annoncer une autre acquisition dans le domaine des data centers (Configuresoft).

Le discours ressemble beaucoup à celui de NetApp en termes de synergies et de combinaisons technologiques. “EMC a fait cette offre au regard de la croissance rapide du chiffre d’affaires de Data Domain, de ses équipes de management et de forces de ventes qui portent un intérêt vis-à-vis de la protection des données et de ses technologies logicielles complémentaires”, explique le groupe de Joe Tucci, qui cumule les fonctions de Chairman, Président et P-DG chez EMC. NetApp et Data Domain n’ont pas réagi officiellement à cette offensive d’EMC.

—- LIVRE BLANC : DATA CENTER ET SERVEURS LAMES —-

Les besoins et les attentes des entreprises en matière de serveurs lames : le positionnement des Blade servers série M de Dell.  Téléchargez le livre blanc Dell


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur