Rasoirs rechargeables : BIC enclenche son service en ligne d’abonnement en France

E-commerceMarketing
bic-shave-club
4 22

Le service en ligne BIC Shave Club émerge avec un concept d’abonnements pour recevoir régulièrement des rasoirs rechargeables pour hommes.

La marque française BIC tient son engagement de lancer une offre d’abonnement mensuel en ligne de rasoirs rechargeables pour hommes. Le groupe l’avait annoncé à la présentation de ses résultats financiers qui s’est déroulée début février.

Le BIC Shave Club permet de recevoir à domicile un rasoir « à un prix très compétitif » puis, à la fréquence du choix de l’utilisateur de commander des recharges de lames.

Une offre promotionnelle accompagne la mise en ligne du nouveau service testé initialement en France en vue d’une éventuelle extension à l’international.

Il est possible de choisir entre deux modèles de rasoirs (basique et sophistiqué) et de déterminer la fréquence d’envoi des accessoires de rasage (tous les deux mois ou chaque moi). Pour la mousse à raser, il faut repasser…

Les cartes de paiements par carte bancaire (Carte Bleue, Visa et Mastercard) sont acceptés et les transactions sont sécurisées avec le cryptage en mode SSL (Secure Soket Layer).

BIC s’est appuyé sur Magento pour monter son site transactionnel.

Pour assurer les volets logistiques et retours produits via son nouveau service Internet, BIC s’est associé avec Arvato (groupe Bertelsmann). Un service client par e-mail et téléphone est mis en place. Le site Internet est hébergé par Smile Outsourcing.

Selon Les Echos, le marché de la vente en ligne de rasoirs demeure embryonnaire en France (moins de 2 % du marché global, soit un segment à 400 millions d’euros au regard de l’institut Nielsen). Néanmoins, Thomas Brette, Directeur de la catégorie rasoirs chez BIC, assure que le marché va grossir.

Aux Etats-Unis, le Dollar Shave Club, du nom de ce service de souscription en ligne de rasoirs acquis l’an dernier par Unilever pour un milliard de dollars, fait figure de référence.

En France, un pure player s’est relancé en début d’année pour tenter de se démarquer : Big Moustache.

(Crédit photo : BIC)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur