RatDVD, un nouvelle technologie de compression de DVD

Cloud

Réduire à moins de 2 Go l’intégralité d’un DVD vidéo de 9 Go? C’est ce que prétend réaliser RatDVD, une application disponible gracieusement.

Le format DivX aurait-il trouvé son successeur? RatDVD est une application qui permet de compresser un DVD en y intégrant toutes ses composantes : menus de navigation, pistes audio, sous-titrages, prises de vues sous différents angles (quand c’est proposé), versions multiples, etc., sans oublier les inévitables bonus. Le tout dans le respect des formats les plus courants (16/9e, 4/3, Pan/scan…). Un DVD-9 (susceptible de contenir jusqu’à 9 Go de données) sera transformé en un fichier de moins de 2 Go. Une taille certes trop grande pour un stockage sur CD et mais largement supportée par les DVD vierges simple couche (4,5 Go) ou à conserver sur disque dur (ce qui se fait de plus en plus fréquemment). Bref, vu comme ça, les RatDVD sont au DVD vierge (dont la démocratisation avance à grand pas) ce que le DivX fut au CD-R. Et le, ou les, concepteur(s) du logiciel assure(nt) qu’il garantit une qualité visuelle et sonore comparable à celles de DVD vidéo.

L’optimisation de la taille des fichiers n’est pas le seul point commun que RatDVD partage avec le format développé par Jérôme Rota. L’interopérabilité aussi. Alors que les DivX, et sa version open source Xvid, sont aujourd’hui reconnu par nombre de constructeurs de platines DVD de salon, RatDVD est, selon son auteur, compatible avec l’ensemble des lecteurs informatique DVD, Windows Media Player, BSPlayer, etc. A tel point que son développeur n’a pas jugé pertinent de développer son propre lecteur. RatDVD propose d’ailleurs son propre format “.ratdvd”. Il dispose de son propre codec et exploite le format sonore Virtual Surround AC-3 qui simule un environnement 3D (ou 5.1) à partir d’une configuration matérielle à deux voix seulement.

A titre de sauvegarde

Son développeur, qui sur le site dédié à l’application conserve l’anonymat, conseille un PC à 2,6 GHz, 256 Mo de Ram minimum et une bonne carte graphique pour pouvoir utiliser RatDVD, apparemment gourmand en ressources processeur. Pour l’instant uniquement compatible avec Windows XP (mais pas encore Media Center Edition) et en anglais, il faudra disposer de DirectX 9 et de Windows Media Player 10 pour tirer parti de l’application. Enfin, fonction étonnante, un simple double clic sur un fichier .ratdvd permet de récupérer tous les éléments qui composent le DVD original.

RatDVD risque de ne pas beaucoup plaire à l’industrie du cinéma. Mais celle-ci n’aura pas grand chose à y redire. D’abord parce que RatDVD ne permet pas de déchiffrer les contenus des DVD protégés par le CSS (Content Scrambling System)… ce qui n’empêche pas l’auteur à orienter les utilisateur vers un utilitaire adéquate pour faire sauter les protections avant de compresser le DVD. Ensuite, si les fichiers .ratdvd peuvent être partagés en ligne, leur taille (qui dépasse le gigaoctet) risque de décourager plus d’un internaute avide de partage en ligne. Enfin, Hollywood a, pour le moment, d’autres chats à fouetter. Notamment du côté des protocoles d’échange peer-to-peer (P2P) et des sites qui les exploitent pour proposer des liens vers des fichiers illégaux (voir notamment édition du 19 mai 2005). Regardons RatDVD comme un bon moyen de copier légalement ses DVD à titre de sauvegarde.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur