R&D : Google et le CNRS mutualisent leurs ressources

Cloud

Dans le cadre de son plan d’investissement en France, concernant notamment la R&D, Google va financer des équipes travaillant au sein de laboratoires d’informatique du CNRS dans le domaine de l’optimisation.

Il y a quelques mois, Eric Schmidt, encore P-DG de Google pour quelques semaines, louait la qualité de la recherche scientifique en France, lors d’une visite à Paris.

Il avait également promis l’instauration d’un « plan d’investissement Google » pour la France, comprenant la création d’un centre R&D et d’un « institut culturel » européen sur les technologies basés à Paris, le soutien aux filières scientifiques de certaines universités françaises (sous forme de bourses), et la mise en route d’un programme pour le développement numérique des TPE/PME.

Google tient une partie de ses engagements, en nouant un partenariat dans l’Hexagone avec le célèbre CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique).

En matière de R&D, ce partenariat porte principalement sur l’optimisation informatique. A cet effet, Google et le CNRS s’engagent à travailler main dans la main.

La firme de Mountain View versera cette année au Centre de Recherche une enveloppe d’un montant de 325 000 euros servant à financer les travaux de 5 laboratoires d’informatique*.

En échange, le CNRS mettra à disposition de Google pour ses travaux de recherche un ingénieur et deux bourses de thèse sur trois ans.

*le laboratoire d’informatique de Paris 6 (CNRS/UPMC), le laboratoire d’informatique de Nantes Atlantique (CNRS/Université de Nantes/Ecole des mines de Nantes), le laboratoire d’informatique fondamentale de Marseille (CNRS/Université Aix Marseille 1 et 2), le Laboratoire CNRS d’analyse et d’architecture des systèmes de Toulouse et le laboratoire d’informatique de Grenoble (CNRS/Université de Grenoble 1, 2 et 3/IPG).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur