R&D : RIM pose ses valises en Allemagne

Mobilité

Le centre R&D du fabricant du BlackBerry ouvre à Bochum en Rhénanie du Nord-Westphalie. A côté, le länder subit la fermeture d’une usine Nokia.

Research In Motion (RIM), la société canadienne qui développe et commercialise la smartphone BlackBerry, a décidé d’ouvrir un centre R&D en Allemagne. Plus précisément, il sera localisé dans le Uni-Tech-Center de l’université Ruhr-Universität à Bochum (située dans le länder de la Rhénanie du Nord-Westphalie). Son ouverture est prévue pour l’été prochain. Il accueillera 140 collaborateurs et l’effectif pourrait monter à 500 à terme.

C’est le premier centre R&D que RIM ouvre en Europe (et plus globalement hors du Canada). Il se concentrera sur les développements sans fil de solutions matérielles et logicielles pour le compte du BlackBerry. La première année d’exploitation du centre, RIM compte investir 45 millions de dollars dans cette structure.

C’est une bonne nouvelle pour le länder. Son ministre de l’Economie, Christa Thoben, s’est d’ailleurs fécilité de l’arrivée de RIM, qui prouve “la qualité des universités et des institutions scientifiques de la région”. Un lot de consolation, pourrait-on dire avec la fermeture parallèle de l’usine Nokia de Bochum prévue le 30 juin. L’information a été confirmée le 8 avril dernier. Ce plan social va affecter 2300 emplois directs et plusieurs milliers d’emplois indirects. Au regard de ce désengagement, Nokia devra verser des indemnités de 200 millions d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur