Réalité virtuelle : le Daydream View de Google livré dès le 10 novembre

AccessoiresPoste de travail
5 10

Le casque de réalité virtuelle Daydream View signé Google sera officiellement commercialisé le 10 novembre prochain.

Google avait dévoilé sa plateforme de réalité virtuelle Daydream VR à l’occasion de la dernière conférence développeurs Google I/O. La firme de Mountain View avait ensuite, début octobre, présenté son propre casque Daydream View, adossé à cette plateforme.

La date du 10 novembre 2016 est maintenant officiellement avancée pour sa commercialisation.

Les précommandes sont d’ores et déjà ouvertes sur les Play Store des pays concernés. Ils sont au nombre de 5, puisque pour pouvoir l’acquérir, il est nécessaire de résider aux États-Unis, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Australie ou bien au Canada. Le tarif annoncé est de 69 euros outre-Rhin.

C’est beaucoup moins que les tarifs des Oculus Rift, HTC Vive ou encore PlayStation VR, même s’il doit plus être comparé au Samsung Gear VR proposé à 100 dollars. À l’instar de ce dernier, il fonctionne de concert avec un smartphone qui lui sert d’affichage et dont il puise la puissance de calcul et les données provenant de ses capteurs.

À la différence que le Daydream View nécessite un terminal mobile « Daydream-ready », tel que les Google Pixel et Pixel XL. Pour obtenir cette certification, les appareils doivent disposer de l’affichage, du processeur et des capteurs adaptés, en plus d’évoluer sous Android 7.x (« Nougat »).

Google a mis l’accent sur l’ergonomie avec un produit confortable à porter et léger (220 grammes). La partie épousant le visage est aussi amovible et nettoyable.

Il est associé au contrôleur Daydream qui se connecte au casque en Bluetooth et permet de mouvoir sa main dans l’espace. L’approche est similaire à celle de Nintendo avec la Wiimote de la console de jeux vidéo Wii. Le petit appareil fonctionne sur une batterie de 220 mAh pour 12 heures d’autonomie et se recharge via son port USB Type-C.

Le casque intègre une puce NFC qui permet de lancer l’interface Daydream dès lors qu’un mobile déverrouillé est positionné dans l’espace dédié.

Depuis fin septembre dernier, Google VR SDK 1.0 (kit de développement dédié) est disponible en version finale. Il permet d’écrire des applications mobiles VR pour les casques et les terminaux mobiles « Daydream-ready ».

La VR pourrait générer 40 milliards de revenus d’ici 2020, selon SuperData. La VR sur terminaux mobiles devrait largement y contribuer.

(Crédit photo : @Google)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur