Réalité virtuelle sauce Google: Daydream VR sort du mode bêta

AccessoiresMobilitéPoste de travail
3 5

Google installe sa plateforme de réalité virtuelle Daydream (liée à Android 7.0 « Nougat ») avec un premier vrai kit de développement (SDK) dédié.

La réalité virtuelle (VR en anglais) devient de plus en plus concrète avec Google VR SDK 1.0, soit la première mouture finale du kit de développement de Daydream VR.

La plateforme de réalité virtuelle intrinsèquement liée à Android 7.0 (« Nougat ») avait été annoncée lors de la conférence développeurs Google I/O 2016. Des « ressources » avaient été données pour commencer à écrire des applications dédiées. Depuis lors, Google a monté une véritable suite d’outils puissants.

La mise à jour, orchestrée par le directeur de produit Nathan Martz, simplifie les tâches de réalité virtuelle commune, « de sorte que vous pouvez vous concentrer sur la conception d’applications mobiles VR immersives et interactives pour les smartphones Daydream-ready et les casques. »

Google VR SDK 1.0 est disponible sur le site dédié des développeurs de la communauté Daydream. Il permet d’écrire des applications mobiles VR pour les casques et les terminaux mobiles « Daydream-ready ». Pour obtenir cette certification, les appareils et accessoires doivent disposer de l’affichage, du processeur et des capteurs adaptés.

Naissance d’un écosystème de réalité virtuelle

Avec Daydream, la firme Internet de Mountain View désire vulgariser la réalité virtuelle au niveau du grand public. Pour délivrer une expérience utilisateur homogène, le temps de latence serait réduit à moins de 20 ms. Il s’agit là d’un point essentiel pour fournir une expérience interactive de qualité.

Google annonce également le support de la spatialisation haute fidélité du son et des interactions avec le contrôleur Daydream. De quoi accroître l’aspect immersif.

Des partenariats ont également été noués avec Unity et Unreal, de sorte que les développeurs puissent utiliser leur moteur de jeu et les outils avec lesquels ils sont d’ores et déjà familiers. Il s’agit notamment du moteur graphique UE4 (Unreal Engine 4).

Le site Internet, mis à disposition par Google, propose également une documentation complète, des applications en guise d’exemples et des tutoriaux.

Dès le mois de juillet, ZTE avait pris les pré-commandes pour l’Axom 7, un smartphone à 400 dollars, qui devenait le premier smartphone compatible Daydream annoncé.

Google encourage ainsi les développeurs à soumettre leurs applications pour intégrer le DAP (Daydream Access Program).

(Crédit photo : @Google)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur