Réalité virtuelle : Google pourrait bouleverser le marché avec un prochain casque

AccessoiresPoste de travail
Samsung-casque-realite-virtuelle
3 13

Google plancherait sur un nouveau type de casque à mi-chemin entre réalités virtuelle et augmentée, utilisant une techno de suivi du mouvement des yeux.

Google pourrait bien venir bouleverser les domaines de la réalité augmentée (RA) et virtuelle (RV) avec un tout nouveau casque.

Avec ce produit, la démarcation entre les RV et RA deviendrait plus floue.

Si le casque Daydream View de Google doit être prochainement livré aux consommateurs américains, la firme de Mountain View plancherait donc sur un autre projet, selon le site Engadget.

Intégrée à Android 7 Nougat, la plateforme Daydream a pour vocation de démocratiser la réalité virtuelle auprès du grand public.

Mais, le pari à long terme de Google pourrait bien se démarquer de la réalité virtuelle, telle que les fabricants la distillent actuellement avec leurs casques –  Oculus Rift (Facebook), HTC Vive ou encore PlayStation VR (Sony).

Rapprocher les réalités

Les expériences actuelles de VR, Daydream compris, visent à l’immersion complète. Au prix d’un cloisonnement du porteur du casque vis-à-vis du monde qui l’entoure. Avec le PlayStation VR, Sony a pris soin de diffuser une seconde image sur l’écran du HDTV (grâce au petit boîtier fourni en complément au casque) pour une expérience partagée.

Mais, de nombreux acteurs veulent aller plus loin en rapprochant les réalités virtuelle et augmentée, gage d’un décloisonnement lors de l’utilisation d’un casque.

Magic Leap parle ainsi de « réalité mixée » pour sa technologie, là où Intel évoque une « réalité fusionnée » pour son projet Alloy. Microsoft joue des projections sur la rétine avec HoloLens pour affranchir les frontières séparant mondes virtuel et réel.

Google exploitera des technologies de suivi des mouvements des yeux associés à des algorithmes pour cartographier l’espace réel autour de l’utilisateur. On pense bien entendu au projet Tango qui utilise deux APN pour réaliser en temps réel une cartographie 3D de l’environnement.

Dans les yeux

Cette approche pourrait résoudre toute la problématique liée à la VR et la RA. La masse phénoménale de calcul ne permet pas encore de proposer des casques autonomes, c’est-à-dire intégrant leur propre unité de calcul et sans fil.

Le suivi des mouvements des yeux* permettrait au dispositif de focaliser les ressources matérielles sur la zone précise où le porteur du casque braque son regard.

Connue sous le nom de « foveated imaging » (fovéation), il s’agit d’une technique de traitement d’image qui consiste à augmenter la résolution et la quantité de détails sur les points de fixation du regard.

Certains des composants de cet appareil seraient fournis par Movidius (qui alimente aussi DJI en puces pour le drone Phantom 4), du nom de la start-up en passe d’entrer dans le giron d’Intel.

Les acteurs de la sphère IT tiennent peut être « the next big thing » (après le smartphone) avec la réalité alternative. Reste à déterminer où elle doit se situer entre RV et RA. Une fois le curseur ajusté, il faudra alors fournir une expérience convaincante et des « killer apps », faute de quoi le marché peinera à décoller.

* Google vient d’acquérir EyeFluence, qui fait justement dans le suivi du mouvement des yeux.

(Crédit image : Serov pour Shutterstock)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur