Réalité virtuelle : le HTC Vive retardé

Mobilité
4 1

HTC va finalement retarder le lancement de son casque de réalité virtuelle développé en partenariat avec Valve.

Annoncé par HTC lors du Mobile World Congress 2015 (mars), le casque de réalité virtuelle HTC Vive, conçu avec Valve, débarquera finalement en avril 2016.

Le fabricant high-tech taïwanais précise dans un billet de blog qu’il sera possible de le pré-commander à partir de fin février 2016.

Mais on oublie l’échéance initiale c’est à dire un un premier jet de casques HTC Vive livrés avant Noël.

A ce stade, on ne sait pas si HTC et Valve travaillent toujours sur le hardware pour apporter la meilleure expérience qui soit ou bien si ce délai va permettre de développer plus de jeux et de contenus durant ce laps de temps.

HTC reste vague à cet égard : « Nous avons mis l’accent sur ​​le développement de contenu immersif, affinant à la fois la conception du matériel et de l’expérience de l’utilisateur, et sur la création de relations avec de nouveaux partenaires tant à l’intérieur et à l’extérieur de l’industrie du jeu. »

Pour préparer le terrain, HTC rappelle avoir d’ores et déjà distribué le « Vive VR Edition » aux développeurs et créateurs de contenu en partenariat avec Valve.

Il y aura également une conférence développeurs le 18 décembre à Pékin.

On apprend aussi que le deuxième HTC Vive Developer Kit sera lancé au cours du CES (Consumer Electronics Show) qui se tiendra du 6 au 9 janvier 2016 à Las Vegas, avec pas moins de 7000 unités disponibles. De quoi booster la création de contenus pour la réalité virtuelle.

Rappelons que le PlayStation VR (qui fonctionne de concert avec la console PlayStation 4 de Sony) est attendu au premier semestre 2016, avec un probable lancement avant avril. Oculus table également sur le début d’année pour lancer la version grand public de son casque Oculus Rift.

Le casque de HTC et Valve fonctionne de concert avec deux contrôleurs sans fil (un pour chaque main) et nécessite un système de calibrage de la pièce avec utilisation de lasers (jouant le rôle de télémètres). Il devrait donc être plus complexe à mettre en oeuvre et nécessitera une pièce relativement grande (4,5 m par 4,5 m au minimum) et dégagée.

Mais, selon le témoignage de ceux qui ont pu l’essayer durant la PGW 2015 notamment, il s’agit probablement du casque de réalité virtuelle le plus abouti et prometteur en termes de qualité d’expérience proposée. Il devancerait même l’Oculus Rift (groupe Facebook).

Pour parfaire l’expérience, HTC a réduit la latence (synonyme d’un décalage entre ce qui est vu et les mouvements du porteur) et la précision du casque serait de quelques degrés grâce au système de télémètres lasers des deux boîtiers Steam VR qui doivent être disposés dans la pièce.

Le casque est également équipé d’un gyroscope et d’un accéléromètre pour compléter l’analyse des mouvements dans l’espace. Il intègre aussi un écran affichant une définition de 1200 par 1080 pixels (pour chaque oeil) avec un taux de rafraîchissement de 90 images par seconde.

Mais, le HTC Vive (tout comme l’Oculus Rift) ne sera pas à la portée de toutes les bourses puisqu’il faudra être équipé d’un puissant PC (Oculus avait d’ores et déjà annoncé les configurations minimums nécessaires pour son propre casque), un coût supplémentaire à ajouter à celui du casque.

(Crédit photo @HTC)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur