La réalité virtuelle par Nokia : configuration de la caméra sphérique OZO

Mobilité
2 2

Nokia investit la réalité virtuelle avec la caméra sphérique OZO capable de filmer à 360 degrés. La firme finlandaise dévoile son tarif et ses specs.

C’est un pari osé que Nokia vient de prendre avec son tout nouveau produit. La firme finlandaise se lance à l’assaut de la réalité virtuelle avec la caméra sphérique OZO.

A partir de juillet, la rumeur s’amplifiait autour d’un accessoire de réalité virtuelle conçu par  la division Nokia Technologies de Nokia.

La tendance s’est confirmée avec la présentation de la caméra OZO, qui embarque un système de capture stéréoscopique d’images 3D.

La firme finlandaise vient d’annoncer les détails techniques et le tarif de son nouvel appareil high-tech bourré de capteurs qui s’adresse aux pros de l’image.

Il faudra débourser60 000 dollars pour acquérir la caméra OZO et verser des arrhes de 5000 dollars pour être certain de l’obtenir lorsqu’elle sera disponible au premier trimestre 2016.

Avec le look et la forme de la boule sphérique d’entraînement digne d’un entraînement de Luke Skywalker au sabre laser (dans Star Wars), la caméra OZO permet de filmer à 360 degrés horizontalement et à 180 degrés verticalement, couvrant ainsi tout l’environnement. Car, elle est tapie de 8 capteurs optiques synchronisés permettant chacun de filmer en 2K par 2K .

Chaque optique est bien entendu grand angle (195 degrés).

L’appareil fonctionne sur batterie et filme à 30 images par seconde (ips).

La caméra OZO intègre aussi un support de stockage SSD de 500 Go, avec une durée maximale des vidéos de 45 minutes.

Pour procurer un son dit spatialisé, ce sont 8 microphones qui équipent la boule.

Il n’en reste pas moins que la facture peut paraître salée. A titre de comparaison, le dispositif Odyssey de GoPro est proposé à 15 000 dollars. Ce dernier exploite 16 caméras GoPro Hero4 HD afin de filmer également à 360° avec des captures en 8K à 30 ips.

Ce produit avait été présenté à l’occasion de la conférence Google I/O 2015. A cette occasion, Google avait dévoilée Jump, une plate-forme permettant d’uploader des vidéos destinées à la réalité virtuelle sur YouTube, qu’on peut ensuite visualiser sur la plate-forme de partage de vidéo avec un casque de réalité virtuelle.

D’autres acteurs tels que Jaunt sont aussi actifs dans le secteur. On trouve également des caméras plus orientées grand public telles que la Bublcam de Bubl Technology qui permet de réaliser des vidéos « sphériques » (avec une définition plus chiche de 1984 par 992 pixels à 30 ips) proposée à 799 dollars.

Début septembre dernier, Google lançait une toute nouvelle application mobile Street View sur iOS et Android afin de promouvoir, cette fois-ci, l’imagerie à 360 degrés. Des partenariats étaient alors annoncés avec Ricoh et NCTech.

(Crédit photo @Nokia)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur