RealNetworks se renforce en Europe avec RealMusic

Mobilité

RealMusic propose l’écoute illimitée de 300 webradios sous forme d’un abonnement forfaitaire. En attendant une offre de titres à télécharger.

L’américain RealNetworks vient de lancer RealMusic. Un service européen de contenus musicaux localisé pour la France mais aussi l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et les Pays-Bas.

Avec ses 300 radios en streaming (webradio) proposées en qualité CD et son offre d’abonnement mensuel (11,99 euros l’accès illimité), RealMusic n’est pas sans rappeler le service RadioPass lancé en 2003 par le même RealNetworks. “RealMusic n’est pas une nouvelle version de RadioPass”, soutient Gabriel Levy, directeur européen des contenus musicaux chez RealNetworks, “RealMusic est un nouveau service avec des webradios plus des clips vidéo, des chansons et des sonneries à télécharger.”

Un service dédiés aux artistes sans contrat

Si les sonneries pour portables sont d’ores et déjà disponibles en ligne (notamment proposées à travers un forfait mensuel supplémentaire de 4,99 euros), le catalogue de chansons est encore en phase d’élaboration. “Il sera disponible dans un futur très proche”, assure le responsable de RealNetworks, “les négociations avec les ayants droits sont encore en cours.” L’offre intégrera “des centaines de milliers de chansons”. Les titres seront proposés en téléchargement à 1 euro et 2 euros pour les sonneries de téléphone.

RealMusic se distinguera également par un service dédié aux artistes sans contrat. “Nous proposerons des outils pour que les gens mettent leurs productions musicale en ligne”, explique Gabriel Levy. Les artistes disposeront ainsi d’une page personnelle à partir de laquelle les internautes pourront donner leur appréciation des oeuvres sous forme de vote. Seule condition de leur participation : que les contenus ainsi mis en ligne soient libres de tout accord commercial avec une maison de disque.

1,6 million d’abonnés dans le monde

Les consommateurs pourront d’ailleurs acheter les titres musicaux en question. “50 % net de ce que nous percevrons leur sera reversé”, affirme le porte-parole de RealNetworks. Un service qui pourrait concurrencer une plate-forme comme Jamendo à la différence que l’achat y est libre et sous forme de don. RealMusic commercialisera les chansons des artistes en herbe aux mêmes tarifs que les plus reconnus (1 euro, donc).

Face à la pluralité des webradios, qui plus est gratuites pour nombre d’entre elles, il n’est pas certain que RealMusic trouve sa clientèle. Surtout en France ou le modèle Premium sur Internet n’est pas, d’une manière générale, encore entré dans les usages. RealMusic entend cependant se distinguer de la concurrence par la qualité sonore proposée, l’absence totale de publicité et la personnalisation du contenu particulièrement adaptée pour chaque pays européen. “Nous avons maintenant une grande expérience des contenus en ligne”, soutient Gabriel Levy, “avec 1,6 million d’abonnés dans le monde, RealNetworks est le premier service mondial de contenus en ligne sous forme d’abonnement.” Une position qu’il compte bien renforcer sur le marché européen.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur