Recharge sans fil : un coup d’accélérateur pour Sony ?

Mobilité
sony-recharge-sans-fil

Sony pourrait faire sensation avec un système de recharge sans fil qui permettrait de diviser par deux le temps de charge obtenu avec les technologies actuelles.

La recharge sans fil suscite des initiatives.

En juin dernier, Intel rejoignait l’A4WP (Alliance for Wireless Power). Qualcomm se liguait, en parallèle, au WPC (Wireless Power Consortium), qui chapeaute la norme Qi.

Sony pourrait bien prendre à son tour position dans ce jeu de chaises musicales, avec une technologie qui permettrait de diviser par deux le temps de charge obtenu actuellement.

En l’état, il s’agit encore d’une rumeur, le groupe high-tech japonais n’ayant émis aucun commentaire quant à cette information rapportée par le site Nikkei.

Répondant au cahier des charges du WPC, la technologie en question mettrait en jeu davantage de puissance (10 à 15 watts) afin d’induire un courant deux fois plus important dans la bobine réceptrice.

Les premiers socles et terminaux mobiles ainsi équipés sont attendus pour le second semestre 2014.

Cette question du temps de charge reste le nerf de la guerre entre trois groupements (Alliance for Wireless Power, Wireless Power Consortium et Power Matters Alliance) dont les normes respectives s’appuient toutes sur le transfert d’énergie par induction électromagnétique.

Mais chacun de ces standards a ses implémentations spécifiques, concernant notamment le nombre d’inductances et l’éventuelle gestion simultanée de plusieurs bobines réceptrices.

D’autres évolutions sont en marche : la norme définie par l’A4WP devrait ainsi bientôt s’enrichir de fonctionnalités Bluetooth.

Comme le note Silicon.fr, restera la question de la compatibilité entre les stations Qi actuellement proposées sur le marché et les futurs socles de Sony.

Cette interopérabilité est cruciale à l’heure où les constructeurs, qui s’affrontent par alliances interposées en jouant parfois double, voire triple jeu, compromettent le développement de la recharge inductive en apportant également de multiples améliorations techniques… à la recharge filaire.

Illustration avec Qualcomm et sa technologie Quick Charge (bientôt en révision 2.0), qui permet de réduire de 40% le temps de charge sans nécessiter de matériel dédié.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous de Sony ?

Crédit logo : QI Consortium


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur