Recherche en SaaS : le Français Algolia a réussi à lever 18,3 millions de dollars

EntrepriseLevées de fondsStart-up
algolia

Avec notamment le soutien d’Accel Partners, la start-up française Algolia, basée à San Francisco et spécialisés dans les outils de recherche en mode SaaS pour les sites Web et apps mobile, a levé 18,3 millions de dollars.

La start-up d’origine française Algolia, qui met à disposition des éditeurs de sites Web ou d’applications mobiles des outils de recherche en mode SaaS, est parvenue à boucler une nouvelle levée de fonds de 18,3 millions de dollars, apportés par en grande partie par le fonds Accel Partners (Facebook, Etsy, Blablacar, Dropbox,…).

Mais il ne faut pas oublier la participation de plusieurs investisseurs historiques, comme Alven Capital, Point Nine Capital et Storm Ventures, et de business angels, à l’image d’llya Sukhar (co-fondateur et CEO de Parse), Erik Swan (cofondateur et CTO de Splunk) et Solomon Hykes (co-fondateur de Docker).

La jeune pousse avait déjà réussi à lever, ces deux dernières années, 2,8 millions de dollars.

Après avoir intégrée la structure d’incubation Y Combinator de la Silicon Valley, elle s’est installée en Californie, à San Francisco.

Mais ses équipes de R&D et ses développeurs sont restés basés en France.

Fondé en 2012 par Nicolas Dessaigne et Julien Lemoine, Algolia a développé une technologie de recherche basée sur le cloud à destination des applications mobiles et des sites Web.  La start-up offre ainsi à ses  600 clients (Vevo, MyLittleMarket, BirchBox, MyMajorCompany,…)  d’intégrer des API permettant d’ajouter des fonctions de recherche (documents, objets dans bases de données) sur les sites Web et dans apps mobiles.

Les bases de données sont hébergées dans des espaces loués dans des datacenters dans le monde.

Ce troisième tour de table permettra à Algolia d’accélérer sa croissance, en recrutant cette année une trentaine de nouveaux collaborateurs et en améliorant son offre de produits.

Les Etats-Unis restent son principal marché, en lui permet de générer plus de 60% de son chiffre d’affaires annuel.

 

Crédit image : Singkham – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur