Recherches en ligne : Exalead ouvre la porte de son labo des usages

Cloud

La start up française ouvre Exalabs, un portail dédié à la présentation de ses projets sur le Net. Les internautes peuvent s’exprimer.

Exalead, fournisseur de logiciels de recherche et d’accès à l’information en entreprise et sur le Web, utilise Internet pour présenter aux internautes et mettre en avant le fruit des recherches de ses ingénieurs. La jeune pousse française vient d’inaugurer dans ce sens Exalabs, son laboratoire dédié aux usages.

Pour le moment uniquement proposé en langue anglaise, ce portail met déjà en avant trois nouvelles applications basées sur les technologies développées par Exalead : Miiget, un moteur de recherche des célébrités, Voxalead, qui permet la recherche d’informations dans des vidéos, et Wikifier, une application d’enrichissement de pages Web utilisée à partir des connaissances automatiquement extraites de l’encyclopédie collaborative Wikipedia.

Tous les internautes pourront donner leur avis et émettre des suggestions pour l’amélioration de ces applications en cliquant sur l’onglet “Feedback”. Bref, Exalead joue à fond la carte du Web collaboratif.

Parallèlement, Exalead a intégré à son laboratoire d’usages un espace dédié à ses recherches scientifiques, comme le projet de moteur de recherche multimédia Quaero, soutenu par l’Union Européenne, des instituts de recherche comme le CRS et par des partenaires privés issus du monde des nouvelles technologies, tels que Thomson et France Telecom.

Exalead profite également de ce nouveau portail pour mettre en avant ses contributions à des programmes open source comme Minidom, un framework JavaScript conçu pour développer des applications Web complexes, ou encore Aurochs, un générateur d’analyseurs syntaxiques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur