La reconnaissance faciale sur iPhone: une facette secrète d’Apple ?

AuthentificationMobilitéSécuritéSmartphones
reconnaissance-faciale-iphone-apple

Dans ses projets de recherche, Apple testerait un scanner 3D de visage pour le déverrouillage d’une prochaine génération iPhone.

Utiliser son visage comme élément de biométrie plutôt que l’empreinte digitale. Apple plancherait dessus pour une prochaine génération iPhone.

Selon Bloomberg, ce système d’authentification par reconnaissance faciale permettra aux mobinautes de déverrouiller leur terminal, de valider les paiements et de lancer des applications sécurisées.

Mais la firme de Cupertino testerait d’autres pistes pour renforcer la sécurité. Comme un système de reconnaissance de l’iris de l’oeil.

Dans les deux cas, la vitesse de réactivité du capteur serait névralgique.

L’analyse du visage d’un utilisateur en vue de débloquer l’iPhone se ferait en quelques centaines de millisecondes. Le système fonctionnerait même dans le cas où l’appareil est posé sur la table et donc ne nécessiterait pas d’approcher son visage.

Peut-on s’attendre à ce type de surprise sur le prochain iPhone 8 attendu à l’automne pour célébrer le dixième anniversaire du terminal ?

On peut se poser la question du remplacement à terme du scanner d’empreintes digitales baptisé Touch ID, sorti en 2013 avec l’iPhone 5s. S’il permettait initialement de déverrouiller l’iPhone, il a servi ensuite à l’authentification des paiements et à la connexion à des applications.

Dans une autre direction, Apple voudrait intégrer des technologies d’intelligence artificielle jusque dans le silicium à travers une puce dédiée et baptisée Apple Neural.

Elle permettrait de traiter des tâches telle que la reconnaissance d’images (ou faciale) et les suggestions de frappe. Une gestion déléguée de ces tâches devrait améliorer l’autonomie de l’iPhone.

(Crédit photo : Wachiwit / Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur