Recrutement : l’Américain Hired ajoute Breaz à ses effectifs

EntrepriseFusions-acquisitions
hired
2 7

La plate-forme Web américaine de recrutement Hired a levé 40 millions de dollars et s’est offert la start-up parisienne Breaz, spécialiste de la recherche en ligne de candidats « Tech Experts ».

Après les Etats-Unis, la plate-forme Web américaine Hired part à la conquête du monde. Dédié au recrutement d’emplois qualifiés, le site Internet, créée à San Francisco en 2012, vient de lever 40 millions de dollars, avec le concours du fonds de capital-risque Lumia Capital, Comcast Ventures, Crosslink Capital, Sierra Ventures et Silicon Valley Bank.

Hired a désormais pour ambition de se développer sur le continent européen. La start-up californienne a également annoncé, dans la foulée, avoir acquis le jeune pousse française Breaz, elle aussi plate-forme Web de recrutement pour les métiers de l’IT (développeurs, designers, product managers, data scientists,…).

Le montant de cette acquisition n’a pas été dévoilé.

Lancé au printemps 2014 par Edouard Rosenblum, Antoine Garnier-Castellane, Jean-Loup Karst et Corentin Guillemard, Breaz est parvenu, en  deux ans, à recruter 600 clients ((Blablacar, Birchbox, Parrot, Photobox, Vestiaire Collective, Canal+, AB Tasty, PrestaShop,…) à la recherche de candidats au profil « Tech Experts ».

Après une période de transition de quelques semaines, Breaz sera totalement absorbé par Hired, qui pourra ainsi accroitre sa force de recrutement auprès des entreprises implantées en France.
Hired avait déjà amorcé sa présence en inaugurant, en mars 2015, un bureau au Royaume-Uni.

Par ailleurs, Hired a aussi mis la main sur la start-up australienne Jobbop, qui offre un service similaire de recrutement de candidats qualifiés.

 

Crédit image : Schatzy – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur