Recrutement en ligne : Yahoo casse un pan du modèle payant

Mobilité

HotJobs va piocher les offres d’emploi directement sur les sites des entreprises qui recrutent pour les intégrer dans sa base de données.

En raison d’une forte pression concurrentielle, HotJobs.com a pris une décision radicale pour se démarquer aux Etats-Unis. Le nouveau moteur de recherche dédié au recrutement, exploité par Yahoo, récupère directement les offres d’emplois sur les sites Internet des sociétés qui recrutent puis les intégrent dans sa propre base de données. Pour son démarrage, il crawle plusieurs centaines de grandes compagnies américaines.

C’est une petite révolution sur le marché du recrutement en ligne. Les services présents sur ce secteur comme Monster.com ou CareerBuilder.com ont adopté un modèle économique qui repose sur le dépôt payant des offres d’emploi émanant des entreprises. Pour le moment, Yahoo mixte les deux approches sur ses pages de résultats : il met en avant ses annonceurs payants mais incluse également les résultats issu du crawling du World Wide Web afin de proposer un tour d’horizon global à ses visiteurs. Les annonces peuvent ensuite être consultées en accès payant ou libre.

Cette méthode de référencement gratuit des offres d’emploi sur HotJobs.com pourrait entraîner une perte de revenus des acteurs engagés sur ce marché. Interrogée par SiliconValley.com, Charlene Li, une analyste du cabinet d’études high-tech Forrester, estime que Yahoo n’a guère le choix car Google, l’éternel rival, serait aussi en train d’élaborer un moteur dédié à l’emploi.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur