Recrutement : LinkedIn parie sur l’expertise algorithmique avec Bright

CloudManagementRessources humaines
bright-linkedin

LinkedIn rachète le service de recrutement Bright pour 120 millions de dollars. Le réseau social professionnel veut pousser l’exploitation des algorithmes.

Sur fond de présentation de résultats financiers moyennement appréciés par les marchés financiers, LinkedIn annonce l’acquisition de la start-up américaine Brigh, qui exploite une plateforme de recrutement innovante qui assure la mise en relation entre recruteurs et demandeurs d’emploi. Le montant de la transaction atteint 120 millions de dollars en actions et en cash.

Bright.com se distingue par l’exploitation poussée d’algorithmes, qui lui permet de se distinguer d’un service Internet classique de recrutement comme Monster.com. L’exploitation des données fournies par les internautes permettent de dépasser la recherche par simples mots-clés, ce filtrage permet de faire gagner aux entreprises à la recherche de candidats.

Il fallait donc derrière des ingénieurs qualifiés venus de divers horizons (l’effectif de Bright tourne autour d’une cinquantaine de personnes). “Dans leurs vies précédentes ils étaient physiciens dans le nucléaire, géophysiciens, neuroscientifiques, psychologues, professeurs, et même un quintuple champion du jeu Jeopardy”, peut-on lire dans la contribution blog  publiée par le fondateur Eduardo Vivas pour annoncer le rapprochement avec LinkedIn. Ce Net-entrepreneur et business angel a déjà participé à la création de plusieurs start-up comme Open Install (tombée depuis dans le giron d’AVG).

En septembre 2013, Bright avait procédé à une levée de fonds de 14 millions de dollars auprès Toba Capital et Passport Capital. Le précédent tour de table remontait à 2011 (6 millions de dollars).

LinkedIn monte donc en compétence dans l’exploration des algorithmes associés au monde du recrutement (matching, scoring). Cette nouvelle opération de croissance externe serait la plus importante réalisée par LinkedIn, mais le montant talonnerait celui consenti pour acquérir SlideShare (119 millions de dollars) en mai 2012 et de Pulse (90 millions de dollars) en avril 2013.

bright-linkedin-recrutement-job
A l’instar de Monster, Bright se propose de mettre en relation les recruteurs et les personnes recherchant un emploi. La plateforme se démarque par l’usage l’utilisation d’algorithmes visant à améliorer l’efficacité des rencontres.
Screenshot : Thibault Deschamps pour ITespresso.fr
Source : Bright.com

Quiz : LinkedIn, Viadéo… Etes-vous un as du réseautage ?

Montage : Thibault Deschamps pour ITespresso.fr
Crédits : Bright | LinkedIn


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur