Rectificatif : Viguard autorise l’exécution de programmes non certifiés

Cloud

La solution antivirale Viguard éditée par Tegam autorise bien le lancement de logiciels non certifiés. Et s’assure que ceux-ci ne violeront pas les règles établies à l’installation de Viguard.

Directeur du développement chez Tegam, Eyal Dotan nous signale un risque de confusion dans notre article sur la solution antivirale Viguard (voir édition du 25 février 2003). Il nous fait notamment remarquer que Viguard n’interdit pas toute exécution de programme non certifié, comme nous le laissions penser dans l’article, mais interdit le viol des règles de sécurité établies par défaut ou par l’utilisateur confirmé. Seuls les pièces jointes exécutables et les programmes sur disquette sont directement visés.

“Vous pouvez tout à fait utiliser un programme non certifié si celui-ci ne viole pas ces règles”, explique Eyal Dotan. “Aussi, vous pouvez installer un logiciel standard (Winzip, Winamp ou autre) sur votre machine sans problème, même s’il n’est pas certifié. Par contre, un programme non certifié ne pourra pas modifier un “.exe” sur votre disque, par exemple (ce qui ne l’empêchera pas de continuer à fonctionner, mais cette action échouera). Autrement dit, les programmes non certifiés peuvent tout à fait s’exécuter, mais ne peuvent pas faire n’importe quoi.”

L’article concerné a été modifié en conséquence.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur