Red Hat Enterprise Linux v.4 s’attaque à Solaris

Cloud

Avec son nouveau système Linux professionnel, basé sur le noyau 2.6, l’éditeur américain Red Hat espère supplanter Solaris dans les entreprises

Red Hat a présenté à l’occasion du salon LinuxWorld de Boston la nouvelle déclinaison de son système d’exploitation dédié aux entreprises, Red Hat Enterprise Linux v.4. L’éditeur américain a pour ambition d’imposer son système dans les milieux professionnels en démontrant que “les solutions Linux peuvent effectivement rendre Solaris inutile dans les entreprises”, selon les termes du communiqué de presse.

Red Hat Enterprise Linux v.4 est proposé en versions serveur, station de travail et client. Les principales évolutions de cette distribution, la première de Red Hat basée sur le noyau 2.6 de Linux, portent sur les performances, l’évolutivité et la sécurité du système. L’éditeur clame également avoir fait de grands progrès dans le domaine de la productivité, sans en préciser les détails.

Pour processeurs 32 et 64 bits

En cette période de transition du 32 bits vers le 64 bits, Red Hat s’est appliqué à fournir un système capable de fonctionner avec les deux architectures. Outre les systèmes x86, Red Hat Enterprise Linux v.4 est ainsi compatible avec les processeurs 64 bits Xeon et Itanium d’Intel, les Power, z-Series et S/390 d’IBM ainsi que les Athlon64 et Opteron d’AMD. Selon l’éditeur, des centaines d’applications seraient actuellement en cours de certification sur son système.

Rappelons que Red Hat, parallèlement à la commercialisation de ses solutions, propose via ses partenaires des services d’assistance technique, de conseil et de formation. L’éditeur tient de cette manière à aider ses clients à établir une véritable stratégie à long terme basée sur l’environnement Linux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur