Red Hat fait son entrée sur les bases de données

Cloud

Le premier distributeur du système d’exploitation Linux, Red Hat, annonce son arrivée sur le marché des bases de données. Le spécialiste de solutions logicielles et de services Open source vient en effet de lancer en début de semaine Red Hat Database. La solution devrait en premier lieu être commercialisée auprès des PME, évitant ainsi un face-à-face avec les poids lourds que sont IBM ou Oracle.

Après la sortie de la version 7.2 de DB2 d’IBM et d’Oracle 9i (voir édition du 10 mai 2001), c’est au tour de Red Hat d’annoncer son entrée sur le marché des bases de données avec le lancement de son produit Red Hat Database. Selon la société, Red Hat Database a été conçue pour des structures de taille moyenne, les groupes de travail et départements d’entreprise ayant des applications d’e-commerce. Colin Tenwick, PDG de Red Hat Europe, Moyen-Orient et Afrique, juge que dans de nombreux cas, les clients n’ont pas besoin d’une base de données puissante, complexe et donc coûteuse. En ciblant les PME, Red Hat évite ainsi d’entrer sur un marché déjà dominé par des acteurs tels IBM ou Oracle. Toutefois, la société estime qu’elle peut très bien concurrencer SQL Server de Microsoft.

Cette base de données est bien évidemment une solution Open source basée sur PostgreSQL 7.1 et optimisée par Red Hat Linux 7.1. La solution Red Hat Database comprend Red Hat Installer, une documentation améliorée pour PostgreSQL 7.1 et Red Hat Linux 7.1, permettant aux entreprises d’installer la solution rapidement et facilement, ainsi qu’un support de transaction pour les environnements de traitement intensif. Elle offre des copies de sauvegarde en ligne pour disposer des données et les récupérer. La solution supporte les langages de programmation tels C/C++, PHP, Perl, Python, Tcl/Tk, SQL embarqué (dans C). Le produit supporte les API SQL 92, ODBC (Object database connectivity) et JDBC (Java database connectivity)

Une suite logique

Pour François Lucatelli, responsable distribution chez Red Hat, l’arrivée du distributeur Linux sur le marché des bases de données est une suite logique des investissements que mène la société. “Notre but a toujours été de proposer des applicatifs en Open source. Aujourd’hui, à travers les bases de données, nous montrons une fois encore que Linux peut supporter un applicatif essentiel dans une société“, explique-t-il.

Red Hat Database est disponible sous forme d’abonnement annuel à partir de 2 700 euros. La solution comprend Red Hat Database 7.1, Red Hat Linux 7.1, les CD du logiciel, la documentation, l’assistance à l’installation par téléphone et en ligne. La solution devrait être commercialisée en France pour juillet prochain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur