Red Hat rejoint le projet Open Java

Cloud

En signant un accord avec la communauté OpenJDK, Red Hat contribuera à ouvrir davantage le code Java.

Après s’en être longuement tenu à distance, Red Hat a finalement signé un accord avec la communauté OpenJDK pour rejoindre à son tour le projet Open Java. Au terme de cet accord, l’ensemble des ingénieurs de Red Hat sera amené à travailler sur tous les projets open source gratuits de Sun Microsystems. Red Hat pourra également accéder à la suite de test Java de Sun pour garantir une parfaite compatibilité des applications Java ainsi développées.

“Avec ces accords stratégiques, Red Hat s’engage à contribuer à la plate-forme Java et à distribuer une implémentation logicielle Java open source parfaitement compatible”, a déclaré Sacha Labourey, directeur technique de JBoss, une division de Red Hat. Moins de 5 % de Java se trouve actuellement en format propriétaire et la communauté OpenJDK se propose pour mission d’ouvrir entièrement le code le plus rapidement possible.

“C’est une excellente nouvelle. L’année dernière, à quelque chose près, nous avons beaucoup appris de certains des meilleurs pirates de Red Hat tels que Andrew Haley, Mark Wielaard, Tom Fitzsimmons, Tom Tromey ou Anthony Green”, explique Mark Reinhold, ingénieur Java chez Sun. “Ils ont été d’excellents conseillers et se sont montrés patients pour nous aider à progresser vers un développement réellement ouvert.”

La première collaboration est un projet appelé IcedTea, une alternative née de la nouvelle génération de Java qui contournera les parties propriétaires de Java pour mieux en ouvrir le code.

Adaptation de l’article Red Hat signs up to Open Java de Vnunet.com en date du 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur